Critique – Pokémon – Donjon Mystère Équipe de secours DX

Partez à la rescousse des Pokémon dans Donjon Mystère Équipe de secours DX

Remake du jeu paru sur Game Boy Advance (version rouge) et Nintendo DS (version bleue) en 2005, Pokémon – Donjon Mystère Équipe de secours DX se trouve une bonne place sur Nintendo Switch. Mais ne vous attendez pas à de grands changements.

On démarre le jeu par un test de personnalité qui va déterminer le Pokémon que l’on deviendra. En effet, on incarne un humain transformé en Pokémon et qui devra résoudre diverses missions dans différents donjons. Ces derniers, tout comme dans le jeu original, sont générés aléatoirement. Chaque visite est donc différente avec des placements pour les objets et les monstres différents.

Au fur et à mesure des missions, dont l’objectif est souvent de récupérer un Pokémon perdu à tel niveau d’un donjon, on accumule des niveaux et on visite des endroits de plus en plus corsés mais très vides quand même hormis les quelques combats ici et là. Et n’oubliez pas de nourrir vos Pokémon sans quoi ils tomberont de fatigue.

Mais allons vers là où le bât blesse. En effet, si les déplacements dans le petit village que l’on traverse sont totalement libres, il en va tout autrement dans les donjons. À l’instar de l’original, Pokémon – Donjon Mystère Équipe de secours DX propose de se déplacer sur une grille que l’on peut choisir de faire apparaitre à l’écran. En résultent des mouvements saccadés par nos deux comparses et c’est très vite désagréable. Les combats sont un peu moins automatisés mais ce n’est pas le tour par tour des épisodes « normaux ».

Une réalisation honnête

Si le village fourmille de différentes choses à faire, il s’agira surtout d’acheter et de vendre des objets ou de stocker son argent à la banque. Néanmoins, Pokémon – Donjon Mystère Équipe de secours DX reste plaisant à regarder avec sa direction artistique tout en pastel qui n’est pas sans rappeler Kirby’s Dreamland 3 ou Super Mario World 2 Yoshi’s Island sur Super NES.

Musicalement, on retrouve les pistes les plus marquantes dans une version retravaillée mais loin d’être inoubliable.

En clair, si vous avez terminé Épée et/ou Bouclier ou si vous êtes un fan fini de ce spin-off, jetez-vous dessus. Mais ne vous attendez pas à être impressionné. On passe un bon moment mais cela va rarement au-delà.

Verdict

Les plus

  • L’effet pastel chatoyant
  • Les Pokémon plus bavards que jamais

Les moins

  • L’effet grille qui ralentit les déplacements dans les donjons
  • Très répétitif malgré les donjons aléatoires
  • Une histoire qui tarde à se mettre en place

Note finale 6 / 10