Critique – Giblins

Source: Behaviour

Giblins, la patience est une vertue

Behaviour est au Canada ce que Nintendo est au Japon (dans une certaine mesure), le plus ancien studio de développement du pays toujours en activité et aussi le plus grand studio indépendant. Bref, cette introduction boiteuse est pour dire que les deux entreprises ont chacune leur vision du jeu vidéo. L’une des spécialités de Behaviour résident dans le jeu mobile. C’est ainsi qu’ils nous ont permis d’essayer leur dernier-né, Giblins. Il s’agit d’un jeu de gestion en free-to-play dans lequel on incarne un constructeur dans un royaume de fantaisie. Nos ouvriers et autres employés sont tous des gobelins pas motivés pour un sou. Mais ils ne rechignent pas devant le travail à faire. Le principe est simple, des clients attendent pour acheter des ressources. On récolte ces dernières dans les mines grâce au concours de nos valeureux excavateurs. Une fois récoltées, on n’a plus qu’à faire un marché et récupérer de l’or et de l’expérience. Le gain d’expérience dans Giblins sert à marquer une progression dans la complexité. En effet, au départ on a accès à une seule sorte d’excavation mais, très vite, le jeu nous offre un large choix de type d’éléments à découvrir et qui nécessiteront des outils spécifiques. Les développeurs se sont montrés très généreux sur ce point.

giblins

Comme tous les free-to-play, Giblins nous demande d’être patient, si tant est que l’on ne souhaite pas mettre la main au portefeuille. Car, comme dans tous les autres jeux du genre, il est possible de dépenser du véritable argent pour débloquer des cristaux qui permettront d’accélérer les excavations. Ou sinon, vous faites comme nous, vous lancez les travaux, et vous écrivez votre critique en regardant votre téléphone de temps en temps pour voir où ils en sont. D’ailleurs, mon gobelin me signale que la construction est finie. Quoi qu’il en soit, Giblins est une réussite, et tous les éléments sont là pour rendre le jeu très addictif. Behaviour remplit son contrat et les salles d’attente des médecins et autres seront beaucoup plus agréables.

Critique réalisée sur iPhone 12 grâce un code généreusement fourni par le développeur.

Verdict

Les plus

  • Des mécaniques intéressantes
  • Un univers loufoque
  • Très accessible
  • Rapidement addictif

Les moins

  • Un autre free-to-play

Note finale 7 / 10