Critique – Call of Duty Modern Warfare 2 Campaign Remastered

Beenox signe un nouveau remaster avec la campagne de Call of Duty Modern Warfare 2

La saison est aux Remasters depuis le début de la génération. On croule sous les Definitive Edition de toutes sortes et autres portages améliorés en tout cas graphiquement. Call of Duty Modern Warfare 2 Campaign Remastered ne fait pas exception. L’une des campagnes les plus controversées du FPS arrive donc d’abord sur PS4 puis le mois prochain sur Xbox One et PC.

Comme le titre l’indique, il ne s’agit que de la campagne. Le mode multijoueur n’est pas inclus comme dans le précédent remaster. Activision compte plutôt sur le reboot ainsi que son nouveau mode Warzone, le Battle Royale sauce Call of Duty.

On prend les mêmes et on recommence

On se replonge donc dans l’histoire qui fait directement suite à celle du premier Modern Warfare. Et force est de constater que ça a plutôt mal vieilli. Oui, techniquement, les développeurs de Beenox ont fait de l’excellent travail et c’était leur tâche principale. Rien à dire de ce côté.

Mais il faut bien avouer que ce mode histoire est très en deçà du précédent. Malgré quelques missions qui sont tout ce qu’on attend d’un Call of Duty comme la partie en motoneige, les phases d’infiltration avec Price ou bien la fin très impressionnante, le reste fait figure de remplissage.

Prenons les missions au Brésil par exemple. Quelle purge. Une horreur à jouer dans ce dédale où on ne sait quel chemin prendre avec des ennemis qui respawn à tout bout de champ. Ou les missions aux États-Unis dans le couloir de l’ennui.

Par contre, trophées obligent, on a adoré le clin d’œil à l’un des memes vidéos les plus anciens concernant le jeu (on essaye de ne pas vous spoiler) et qui donne un trophée en début de partie.

La mission de l’aéroport de Call of Duty Modern Warfare 2

Mais s’il y a bien un élément qui a fait parlé de lui avec la sortie du jeu il y a plus de dix ans, c’est bien la mission No Russian qui se passe dans un aéroport. On y joue un agent infiltré dans une bande de terroristes. Ces derniers, armés jusqu’aux dents, ont pour but de faire le plus de victimes dans l’établissement.

Dès que l’on lance la campagne on a au moins deux messages qui nous avertissent qu’un contenu est susceptible de nous choquer. On peut donc, comme à l’époque, choisir de passer la mission. Rappelons également que l’on n’est pas obligé de tirer sur les passants en tant que joueur. Au moins la mission a été conservée et c’est une bonne chose.

Mais c’est à peu près tout ce qu’il y a à dire sur Call of Duty Modern Warfare 2 Campaign Remastered. Heureusement, ce n’est pas cher. Parce qu’il n’y a pas grand contenu à se mettre sous la dent à part ce mode histoire qui ne vous prendra que 5 heures tout au plus.

Verdict

Les plus

  • La formule Call of Duty fonctionne toujours
  • La mission de l’aéroport conservée

Les moins

  • Rien que la campagne
  • Pas de contenu additionnel
  • Des missions inutiles

Note finale 6 / 10