Critique – Bravely Default II

Source: Nintendo

Bravely Default II, on ne change pas une équipe qui gagne

Critique réalisée avec un code généreusement fourni par l’éditeur.

Avant de débuter cette critique, je dois vous avouer quelque chose. Je n’ai jamais joué à la série Bravely Default. Les deux premiers (Bravely Default et Bravely Second: End Layer) sont respectivement sortis en 2013 et 2016 sur Nintendo 3DS. J’avais pourtant la console à l’époque. Et en tant que fan de JRPG, je ne m’explique pas cette absence. Sûrement un coup des wokes. Quoi qu’il en soit, je me lance donc dans Bravely Default II avec un esprit vierge de tout a priori sur la série. Mais en bon journaliste, j’ai quand même fait mes recherches pour savoir de quoi je parlais un minimum.

bravely-default-ii

Je découvre donc le continent Excillant, sa faune, sa flore et son système. Avec le style graphique, j’ai l’impression de revivre mes meilleurs moments de Final Fantasy The Four Heroes of Light, un autre RPG de Square Enix sorti sur Nintendo DS en 2010, en beaucoup mieux et beaucoup plus beau, cela va sans dire. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard vu que l’équipe du premier jeu compte beaucoup de membres du spin-off sur DS.

En tout cas je ne m’attendais pas à me retrouver avec un système de jeu aussi accessible tout en étant profond. Les JRPG ont quand même régulièrement tendance à être compliqué et à proposer des systèmes alambiqués. Pour faire simple, le système de Brave et Default est de retour. Pendant les combats on peut choisir l’option Default qui nous permet de charger des points de Brave. En utilisant ces derniers, on peut multiplier les attaques. Très ingénieux.

Ensuite, les jobs sont toujours là et on peut se constituer une équipe à son image. Mage noir, moine, barde, ranger, dragoon, etc… Il faudra du temps pour tous les déverrouiller et les maîtriser. C’est un vrai plaisir que d’avoir ce choix. Ça me rappelle mes grandes heures sur Final Fantasy Tactics pour ne citer que ce monument du jeu vidéo.

bravely-default-ii

Tout cela pour dire que Bravely Default ne change finalement que peu de choses dans sa formule. On sent cependant que la recette a été affinée après de longues heures de test. Comme pour un bon pot au feu, les ingrédients de base ne changent pas mais leur quantité, oui. De plus, on sent l’expérience du cuisinier dans le résultat final. Un vrai bonheur.

Verdict

Les plus

  • Le gameplay affinée
  • Les musiques de Revo
  • La durée de vie colossale
  • Beaucoup d’options pour les combats (vitesse, difficulté,…)

Les moins

  • Un peu long à démarrer

Note finale 8 / 10