Critique – Barre de son LG SP9YA

Source: LG

La barre de son LG SP9YA passe au rayon X

En recevant la barre de son LG SP9YA, je m’attendais à n’avoir que la barre de son elle-même. Quelle ne fut pas ma surprise quand j’ai reçu une boîte de 15 Kg presque aussi grande que moi! LG a mis les petits plats dans les grands pour son accessoire puisqu’il est livré avec un caisson de basse gigantesque et surtout sans-fil (hormis le câble d’alimentation, mais on ne peut pas tout avoir).

La barre en elle-même mesure 48 pouces de longueur pour 2,2 pouces de hauteur et 5,7 pouces de profondeur. Tandis que le caisson mesure 8,7 pouces de longueur par 15,4 pouces de hauteur et 12,3 pouces de profondeur. Assurez-vous donc d’avoir de la place pour le tout.

L’équipement est livré avec une télécommande et des piles. LG n’a donc mis que le strict nécessaire dans sa boîte de carton et limité le plastique au maximum. L’écologiste en moi est ravi de ce choix même si on peut toujours faire mieux. C’est un début et un pas dans la bonne direction.

Le branchement peut se faire soit en HDMI via une prise eArc sur la TV ou bien par la prise optique avec le câble fourni. C’est cette solution que nous avions choisi, tous les ports HDMI étant pris par des consoles.

Qualité du son

Bien entendu avec un tel matériel on s’attend à avoir du son de qualité. À nouveau LG a bien réussi puisque la barre de son délivre une qualité sonore exemplaire. Le caisson de basse, dont on peut régler l’intensité avec la télécommande, fait également très bien son travail. Tout comme pour les télévisions, il y a différents modes : standard, cinema, game, et d’autres. Le mode cinéma met l’accent sur les aigus tandis que le mode game favorise les basses. Dans tous les cas, les sonorités des jeux vidéo ressortent très bien sur l’appareil de LG.

Nous avons testé tantôt des jeux riches en musiques orchestrales comme Final Fantasy XV ou The Elder Scrolls V: Skyrim et tantôt des jeux où le son était primordial à d’autres égards comme Splitgate ou Rainbow Six Siege. Force est de constater que les compositions de Yoko Shimomura dans Final Fantasy XV étaient encore plus épiques tout comme celles de Jeremy Soule dans Skyrim. Quand on dit que le son favorise l’immersion, c’est à la barre de son LG SP9YA que l’on va désormais penser.

Par contre si vous avez moindrement du bruit autour de vous, toute cette technologie est un peu gâchée. Fermez donc vos fenêtres et coupez votre air climatisé pour en profiter au maximum. De plus, pour une raison que l’on ignore, les films ou séries sur Disney+ ne rendaient pas bien. De la même manière que les hauts-parleurs de la TV LG C1, on avait un son étouffé et aucun des modes n’a paru résoudre le problème.

Un prix élevé

Le seul reproche que l’on pourrait faire à LG et à sa barre de son, c’est son prix. Ce dernier modèle est vendu en effet à 1299,99 $ soit près de 1500 avec les taxes. C’est presqu’autant qu’une télévision du constructeur. D’accord le son est irréprochable, mais un peu réservé à une élite à ce prix-là. C’est dommage. D’un autre côté, c’est un investissement, car comme les écrans, on les garde relativement longtemps.

Par ailleurs, si elle est très pratique, la barre de son prend beaucoup de place. Si comme moi, vous avez un meuble télé avec votre TV posée dessus, la solution la plus simple est de mettre la barre de son à l’avant. Le problème c’est que le bas de l’écran s’en trouve obstrué et c’est un peu gênant. Le mieux est donc d’avoir la TV accrochée au mur tandis que la barre de son repose sur le meuble en question.

La barre de son LG SP9YA est donc un sacré tour de force, mais son prix élevé en rebutera plus d’un. Si on rajoute à cela les enceintes satellites vendues séparément, on dépasse l’entendement. Mais si le son est important pour vous, vous saurez vous sacrifier pour la bonne cause.