Fléau de l’industrie vidéoludique, le piratage de jeu vidéo est un combat constant depuis déjà plusieurs décennies. Certains développeurs n’hésitent pas à utiliser des moyens créatifs et insolites afin de faire comprendre aux joueurs fautifs que le piratage, c’est un crime !

VOLER DES VOLEURS, C’EST PAS VOLER !


-Game Dev Tycoon

Vous connaissez probablement Game Dev Tycoon plus pour son système d’antipiratage des plus original que pour le jeu en lui-même. Sorti en décembre 2012 sur Steam, le jeu vous met dans la peau d’un dirigeant d’une start-up de jeu vidéo que vous devez gérer et faire prospérer. Une sorte de SimCity de l’industrie du jeu vidéo, développé par le studio indie Greenheart Games. Sachant que leur jeu risquerait d’être piraté et de se retrouver sur différents sites de partage, comme plusieurs jeux PC le sont régulièrement, Greenheart Games ont eu la folle idée de mettre eux-mêmes une version piratée, mais légèrement modifiée, de Game Dev Tycoon sur les plateformes de recherche Torrents !

Mais quelle est cette « légère modification » vous vous demandez ? Une fois que la compagnie de jeu vidéo fictive réussit à bien prospérer dans le jeu, le joueur ayant piraté Game Dev Tycoon se retrouve bloqué dans sa progression, étant donné qu’il est lui-même victime de téléchargements illégaux ! Donc, la compagnie fictive du joueur fait faillite, ce qui rend le jeu pratiquement injouable. Certains joueurs ayant piraté le jeu et donc été victimes de cette mesure d’antipiratage ne se sont pas gênés pour se plaindre publiquement sur le forum du jeu sur Steam.

Game Over

L’ENNEMI INVINCIBLE


Dark Souls

Il arrive parfois que certains joueurs réussissent à avoir accès à un jeu quelques jours avant la sortie officielle, soit via un revendeur trop pressé de vendre ses copies ou via le piratage en ligne. En général, les développeurs de jeu n’apprécient guère ce genre de situation, si bien que certains prennent les grands moyens afin que personne ne puisse profiter de leur jeu avant que tout le monde puissent avoir accès eux aussi. En 2011, From Software ne s’est pas gêné pour insérer plusieurs Black Phantoms de niveau 145 dans les parties des joueurs qui ont décidé de jouer au jeu avant la sortie officielle. Pas la peine de vous dire que progresser dans le jeu dans ce genre de circonstance est pratiquement impossible…

Faut savoir être patient si on joue à un jeu de From Software, sinon…


Serious Sam 3

Serious Sam est une série de jeu développé par Croteam, qui a aussi développé le fameux The Talos Principle dont on vous parlait dans la première partie de notre chronique. Le 3e opus de la franchise n’y va pas de main morte afin de punir les joueurs ayant piraté le jeu. Dès le début, un ennemi inédit fait son apparition et vous met des bâtons dans les roues. Ce scorpion humanoïde rouge est immortel et va vous suivre tout au long du jeu, sans vous lâcher d’un pouce, jusqu’à ce que vous mouriez. Si vous n’avez toujours pas compris le message et que vous réussissez à enlever ce DRM, une autre surprise vous attend vers le milieu du jeu, où tout à coup le viseur de l’arme va se bloquer dans les airs…

Bien pire que le Nemesis dans Resident Evil 3

EarthBound

Le moins qu’on puisse dire des développeurs de EarthBound (Mother 2 au Japon), c’est qu’ils n’ont aucune pitié envers ceux et celles qui auraient l’audace de pirater leur jeu. Si vous décidez de jouer à une version piratée de EarthBound, un message sur les droits d’auteurs apparaît dès le début, avertissant le joueur que pirater est un crime sérieux. Si vous décidez de continuer malgré l’avertissement, c’est là que ça va se corser. Le nombre d’ennemis qui apparaissent de façon aléatoire va augmenter, au point où il sera pratiquement impossible d’avancer dans le jeu sans continuellement tomber en mode de combat. Si par pur miracle vous vous rendez au boss final, le jeu va complètement geler et supprimer toutes vos sauvegardes de façon définitive.

TOUS LES MOYENS SONT BONS


Garry’s Mod

Pourquoi courir après les gens qui piratent des jeux vidéo quand on peut seulement attendre qu’ils se dénoncent d’eux-mêmes sur internet ? C’est la stratégie que Valve a utilisée sur le jeu Garry’s Mod et on peut dire que ça a fonctionné, au grand dam de ceux qui auraient omis d’acheter légalement le jeu via Steam. À tout moment, Garry’s Mod peut s’arrêter et afficher un message d’erreur similaire à ceci : « Engine Error: Unable to shade polygon normals (*****************) ». Et comme toute personne qui cherche une solution à un problème, ces joueurs ayant piraté le jeu ont publié leur message d’erreur sur le forum de Steam, afin d’avoir de l’aide. Voilà l’astuce, les « * » dans le message d’erreur sont en fait l’identifiant Steam du joueur fautif. Valve peut donc facilement voir si le jeu a été réellement acheté ou piraté. Plusieurs joueurs qui sont tombés dans le piège ont été bannis de Steam une bonne fois pour toutes.


Michael Jackson : The Experience

Vous vous souvenez de Michael Jackson : The Expérience, ce jeu similaire à Just Dance développé par Ubisoft ? Moi non plus. Mais la version Nintendo DS contient une mesure antipiratage vraiment difficile à endurer, à moins d’être complètement sourd. Si le jeu détecte une cartouche piratée du jeu, toutes les chansons vont être accompagnées par des vuvuzelas ! Pour rappel, les vuvuzelas sont les longues trompettes en plastique qui font un bruit extrêmement désagréable, souvent utilisé durant des évènements sportifs.


Alpha Protocol

Pas la peine d’essayer de débuter une partie si vous avez téléchargé une version piratée de Alpha Protocol. Dès le menu principal, votre patience sera mise à rude épreuve, car tous les sons ont été remplacés par des « OHH »,  « AHH » ou différentes onomatopées. Les mêmes sons que le héros fait lorsqu’il est blessé dans le jeu. Mais le pire reste encore à venir. Dès que vous lancez le mode histoire du jeu, vous avez à peine le temps de savourer la cinématique d’introduction que le jeu vous ramène automatiquement vers le menu principal !