Le plus grand rassemblement pour les professionnels du jeu vidéo, soit l’E3, existe depuis 1995. Forcément en plus de 20 ans, les allées et les théâtres en ont vu passer de toutes les couleurs. Nous avons sélectionné les meilleurs moments, mais aussi les pires, pour votre plus grand plaisir.

1 / 9 diapositives

    L’annonce du prix de la PlayStation – 1995

    L’un des plus grands moments de l’événement est arrivée lors de sa première édition. Les conférences de SEGA, Sony et Nintendo s’enchaînent alors dans la même salle sombre. Au moment de la présentation de la PlayStation, Steve Race, alors président de Sony Computer Entertainment of America, prend la parole pour le discours le plus court de toute l’histoire de l’événement: « Two ninety-nine » (Deux cent quatre-vingt dix-neuf). Ces trois mots annoncent en fait le prix de la console à venir en septembre de la même année. Sony coupe l’herbe sous le pied de SEGA qui sort sa Saturn à la surprise générale le jour même de la présentation soit le 11 mai 1995 mais à 399$. La PlayStation profite alors d’une sortie remarquée et préparée à 100$ de moins que sa rivale. Le succès est assuré.

    Crédit photo: Strefa PSX

    L’introduction de Reggie Fils-Aimé – 2004

    Récemment parti à la retraite, l’ancien PDG de Nintendo of America n’a jamais eu sa langue dans sa poche. C’est son franc-parler qui a fait une partie de son succès lui permettant de délivrer une introduction mémorable lors de sa première apparition au salon. Tout de go il annonce « Je m’appelle Reggie. Je suis là pour botter des culs et prendre des noms. Et nous (Nintendo) sommes là pour faire des jeux. ». Boom! C’est également durant cette conférence que l’on découvrait la Nintendo DS pour la première fois.

    Crédit photo: Nintendo Wire

    Shigeru Miyamoto armé d’un bouclier et d’une épée – 2004

    On sait les Japonais très amateur de cosplay, terme qui vient d’ailleurs de l’Archipel. Mais en général, lors d’événements de grande envergure, genre E3, les développeurs se tiennent à carreau. Tous? Non! Certains irréductibles résistent encore et toujours. Notamment Shigeru Miyamoto, créateur, entre autres de Donkey Kong, Mario et surtout The Legend of Zelda. En 2004, pour introduire Twilight Princess, l’épisode Game Cube aux allures réalistes, il se présente sur scène armée de l’épée (la Master Sword) et du bouclier (Hylian Shield) iconiques de la série! Les fans ne s’en sont toujours pas remis.

    Crédit photo: Know Your Meme

    L’officialisation du remake de Final Fantasy VII – 2015

    Très peu de jeux ont reçu une standing ovation lors d’un événement pourtant réservé aux professionnels. Mais en 2015, ce fut le cas pendant la conférence de Sony. Pourtant avec au menu la date de sortie de The Last Guardian, la présentation de Horizon Zero Dawn et l’officialisation de Shenmue III via sa campagne Kickstarter, on aurait pu croire que Sony s’arrêterait là. Puis un moment après que Shawn Layden ait laissé la scène à Adam Boyes, ce dernier annonce qu’un titre populaire revient à la demande générale. Une bande-annonce plus tard, la foule est en délire et l’homme d’affaires peine à en placer une!

    Crédit photo: Vice

    Le partage et prêt de jeux sur PlayStation 4 en 2013

    En juin 2013, rien ne va plus pour Microsoft. Malgré une présentation pleine de bon sens mais bien en avance sur son temps, les joueurs ne sont pas conquis. Connexion internet obligatoire, DRM propriétaire et quasi impossibilité de prêter ses jeux ne sont pas tombés dans l’oreille d’un sourd. Surtout pour Sony qui tient sa conférence E3 quelques heures après. Shuhei Yoshida, le boss des studios de SCE excusez du peu et Adam Boyes (encore lui) expliquant comment prêter des jeux sur la future PS4. Simplement en se le passant. De l’un à l’autre. Comme avant. Buuuuurnnn! comme dirait l’autre.

    Crédit photo: Dual Shockers

    La conférence Konami tout en cringe – 2010

    L’E3 n’est pas que paillettes, confettis et accolades. Loin s’en faut. C’est aussi des moments gênants. À l’extrême (j’assume le jeu de mots). En 2010, Konami a tenu à avoir sa propre conférence de presse dans une petite salle mal éclairée. Au delà des bogues, qui arrivent fréquemment dans ce genre d’événements, cette keynote était sous le signe du cringe, ce petit frisson de la honte qui parcourt notre échine. On y trouve pêle-mêle des développeurs japonais à l’anglais cabossé (E pour l’effort), un regard de tueur de celui de Silent Hill envers son collègue et aussi et surtout le « One Million Troops » ou encore des lutteurs mexicains masqués qui s’adonnent à une démonstration gênante. Il faut le voir pour le croire.

    Crédit photo: Push Square

    Wii Music ou le moment gênant – 2008

    Autre moment gênant de l’E3, la présentation de Wii Music en 2008 avec Miyamoto-himself! C’est dur à regarder malgré la mélodie de fond. Ce logiciel, on le saura plus tard, était de loin le plus inutile de la machine. Rien à avoir avec Mario Paint qui, lui, apportait vraiment quelque chose.

    Crédit photo: IGN

    La Wii Balance Board et Reggie – 2007

    Reggie Fils-Aimé a su se faire aimer des joueurs grâce à son autodérision. Lors de la présentation de la Wii Balance Board en 2007, lorsque vient le moment pour le président de tester son produit, il aura une phrase dont lui seul a le secret: « My body is ready. » (mon corps est prêt). Internet étant ce qu’il est, un meme est créé et fera le tour du web avant que la conférence n’ait le temps de s’achever.

    Crédit photo: Know Your Meme

    Mr Caffeine à la conférence Ubisoft en 2011

    Si les conférences d’Ubisoft se passent désormais d’animateur, préférant laisser la parole aux développeurs eux-mêmes, il en allait tout autrement il y a quelques années. Bien qu’Aisha Tyler se soit plutôt bien débrouillée, la palme de la pire mise en scène revient à Aaron “Mr. Caffeine” Priceman en 2011. Entre les jokes plates, genre encéphalogramme de grenouille, les bruitages à la bouche et sa constante volonté d’impliquer un public qui ne le souhaite pas, on a une conférence mémorable mais dans le mauvais sens du terme.

    Crédit photo: Watch Mojo

Commentaires