Alors que le salon vient d’officiellement fermer ses portes, on sait que le Québec a été présent. En force et en nombre! Voici en images ce qu’il faut retenir de la présence de notre Belle Province au plus grand salon de jeu vidéo professionnel du monde.

1 / 10 diapositives

    Spiritfarer

    Annoncé sur le grand écran lors de la conférence Xbox, Spiritfarer est le nouveau jeu de Thunder Lotus. Le studio, réputé pour ses graphismes dessinés à la main, est déjà responsable de succès comme Jøtun et Sundered. Ici, ils nous promettent « un jeu de gestion cozy sur la mort ». En fait, à bord de notre bateau, nous allons rechercher puis transporter des âmes vers l’au-delà tout en découvrant comment tourner la page. Ça promet d’être très touchant. Sortie prévue en 2020 sur consoles et PC.

    Crédit photo: Thunder Lotus

    Picnic Panic

    Si, comme nous, vous avez aimé The Messenger de Sabotage Studio, ne le rangez pas tout de suite! En effet, la petite entreprise de Québec a pensé à vous et va vous offrir un contenu additionnel complètement gratuit! Picnic Panic emmènera notre apprenti ninja dans un décor paradisiaque mais néanmoins fourmillant de monstres et autres dangers. Ça arrive en juillet et on n’en peut plus d’attendre!

    Crédit photo: Sabotage

    Marvel’s Avengers

    On a pu enfin découvrir en action le fameux Project Avengers annoncé il y a bien des lunes déjà. Co-production entre Crystal Dynamics et Eidos Montréal (comme pour les derniers Tomb Raider en somme), Marvel’s Avengers propose d’incarner au choix l’un des cinq super héros parmi Captain America, Black Widow, Thor, Hulk ou Iron Man. On nous promet un scénario bien ficelé et ça semble être le cas au vu des premières vidéos diffusés. Bien sûr nombre d’entre vous ont été choqués voire déçus de ne pas retrouver les acteurs du MCU et pour cause, ils nous ont accompagné pendant 10 ans. N’oubliez pas cependant que le jeu vidéo est un projet complètement à part avec un casting, en version originale, qui est loin d’être dégoûtant puisqu’on retrouve Troy Baker ou Nolan North. En plus, les développeurs nous promettent du contenu additionnel pendant longtemps et toujours gratuit.

    Crédit photo: Polygon

    Legends of Ethernal

    Projet mené par Lucid Dreams, Legends of Ethernal est leur premier jeu. On a affaire ici à un jeu d’action aventure dans la veine de The Legend of Zelda de l’aveu même de son développeur. Attendez-vous donc à détruire du monstre et résoudre des énigmes dans ce titre qui paraitra sur PC/Mac et consoles en fin d’année 2019.

    Crédit photo: Lucid Dreams

    Gods & Monsters

    Le nouveau jeu d’Ubisoft Québec ressemble tout de même fortement à Breath of the Wild auquel on aurait ajouté les créatures de la mythologie grecque. Ne vous méprenez pas, il ne s’agit pas d’une critique, bien au contraire. Les créateurs d’Assassin’s Creed Odyssey ont les connaissances et le talent pour faire quelque chose de très bien et on a hâte d’en savoir plus.

    Crédit photo: Ubisoft

    Ancestors: The Humankind Odyssey

    Même si l’on n’en a pas vu grand chose lors du PC Gaming Show, Patrice Désilets était tout de même sur scène pour en parler l’espace de quelques secondes. L’occasion pour lui de revenir à nouveau sur la genèse du projet. Pour en savoir plus, nous vous redirigeons vers notre article sur nos premières impressions du jeu lorsque nous l’avions testé dans les locaux de Panache au mois d’avril.

    Crédit photo: Jeux.ca

    Lemnis Gate (ex-Convergence)

    Attention, préparez-vous! Lemnis Gate est un jeu de tir à la première personne, compétitif, en tour par tour, et en quatre dimensions. Un peu confus, n’est-ce pas? Laissez-nous vous expliquer. En fait, à tour de rôle, chaque joueur effectue une série d’actions en vue à la première personne armé de son fusil dans le temps imparti. Ensuite, il passe la manette à son voisin qui essaie de le débouter. Et ainsi de suite jusqu’à quatre joueurs. La quatrième dimension est bien sûr le temps. Les actions du joueur précédent sont rejouées dans le tour du joueur suivant qui peut décider de l’abattre ou de se concentrer sur un autre objectif voire de penser à des actions qui auront des conséquences, plusieurs tours plus tard. On est quasiment dans une partie d’échecs. La proposition est très intéressante et représente bien le talent qui réside au Québec.

    Crédit photo: Ratloop

    Rainbow Six Quarantine

    Alors que Siege fonctionne très bien, le développeur montréalais prévoir déjà un nouvel épisode plutôt orienté solo et coop jusqu’à trois joueurs. Comme le nom l’indique dans son sous-texte, on devra ici faire face à une infection généralisé. Un concept que ne renierait pas Capcom avec sa série Resident Evil surtout le diptyque Outbreak. Quoiqu’il en soit, c’est Ubisoft Montréal qui est aux commandes et ça a l’air épeurant et pas à peu près.

    Crédit photo: Ubisoft

    Struggling

    Struggling, la lutte en français, colle à merveille à ce titre extrême. Au croisement entre la corde de Worms, QWOP et Aaahh!!! Real Monsters pour la créature et l’univers, Struggling nous fait contrôler une masse informe affublée de deux bras que l’on doit guider dans des niveaux tortueux parfois même à moto. Sous les cris de douleurs, on essaie de ne pas céder aux fous rires essuyant quelques larmes de joie tant le concept et les niveaux sont absurdes. C’est aussi ça, le jeu vidéo québécois. Struggling sera disponible cet automne sur PC uniquement.

    Crédit photo: Chasing Rats

    Watch Dogs Legion

    Après un premier épisode à Chicago, puis un second à San Francisco, le troisième volet de Watch Dogs s’exile à Londres (mais à quand Montréal? pourrait-on réclamer). Dans celui-ci, si on dirige toujours un personnage, on pourra désormais en changer. On recrute, falsifie, pirate pour se bâtir une armée de la Résistance de DeadSec afin de de contrecarrer les plans de l’organisation qui a pris possession de la capitale britannique et surveille et tient sous son joug la population. Un concept prometteur.

    Crédit photo: Ubisoft

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.