À l’aube de la sortie du jeu Travis Strikes Again: No More Heroes sur Nintendo Switch, voici un petit retour sur les 2 premiers opus de la franchise qui ont fait les beaux jours de la Wii. Voici 5 faits cocasses et easter eggs sur No More Heroes.

No More Heroes: Autographes et papier toilette

Le papier de toilette est particulièrement important pour les joueurs. Le seul moyen de sauvegarder dans les jeux est d’aller dans la salle de bain et d’utiliser le papier toilette pour enregistrer votre partie. Du vrai papier toilette personnalisé pour chaque opus de la franchise a aussi été donné dans différentes activités de promotion.

NoMoreHeroes PapierToilette

Le 6 décembre 2007, à un évènement organisé dans un magasin de jeu vidéo à Tokyo pour le lancement officiel du premier No More Heroes (Wii),  le créateur du jeu Goichi Suda, aka Suda51 (Killer 7, The Silver Case) et le producteur Yasuhiro Wada étaient présent afin de signer les premières copies achetées dans le magasin tout en donnant évidemment du papier toilette. Malheureusement, après 20 minutes d’attente, personne ne s’est présenté pour acheter leur jeu…

No More Heroes
Source: akibablog.net

Pour couronner le tout, plusieurs médias japonais étaient là pour couvrir l’évènement, mais ils n’ont eu aucun client à photographier! Selon le blogue japonais Akiba, un employé d’un des médias présent aurait décidé d’acheter une copie. Surtout par pitié pour le pauvre Suda51 qui attendait que quelqu’un achète son œuvre…

Nintendo 64 vs. Genesis

Travis Touchdown (le protagoniste de la série) a plusieurs passions, comme la lutte, mais il est aussi un amateur de jeu vidéo, comme le prouve cette console Nintendo 64 sur son étagère. Petit clin d’œil à une ancienne console de Nintendo comme le fait régulièrement Pokémon dans ses jeux.

No More Heroes

Néanmoins, pour ce qui est de No More Heroes : Heroes’ Paradise (version HD du jeu sur PlayStation 3 et Xbox 360), la Nintendo 64 est remplacée par une console Sega Genesis/Mega Drive munie du périphérique 32X et du SEGA CD.

No More Heroes

La fameuse fin de No More Heroes

No More Heroes est un jeu rocambolesque. La fin l’est tout autant. Dans le tout dernier combat contre Jeane, le nouveau numéro 1 sur la liste des assassins de l’United Assassins Association, on apprend que Travis est le demi-frère de Jeane! Alors qu’elle s’apprête à nous dévoiler toute son histoire et pour quelle raison elle a voulu tuer le père de Travis, le jeu s’accélère! Au point où il est impossible de comprendre ce qu’elle dit, justifiant que c’est trop horrifique même pour un jeu classé Mature.

En ralentissant la cinématique, on peut entendre ce que Jeane explique à Travis. Elle a été agressée sexuellement dans un appartement insalubre par son père après que sa mère se soit suicidée. Devenue l’esclave de son père, elle s’est promis de devenir un assassin afin de le tuer. N’ayant pas d’argent pour payer pour son entrainement, elle a commencé à se prostituer. Le but étant de pouvoir tuer son père devant Travis…

Travis Strikes Again

« 7 ans se sont écoulés depuis la dernière participation de Travis Touchdown à la United Assassins Association. Il s’est depuis isolé et vit dans une caravane dans les bois avec Jeane, son chat. Une nuit, Travis est retrouvé par Bad Man, le père de Bad Gird assassiné par le protagoniste lors des événements du premier jeu. Bad Man attaque Touchdown, mais le combat est interrompu lorsque la console de jeu Death Drive Mark II les absorbe… »

Travis Strikes Again : No More Heroes n’est pas officiellement No More Heroes 3, mais plutôt un entre-deux en attendant une véritable suite à No More Heroes 2 : Desperate Struggle. La confirmation de No More Heroes 3 dépendra des performances des ventes de Travis Strikes AgainCela fait déjà plusieurs années que le créateur de la franchise, Suda51, laisse planer un 3e opus, évaluant même un possible sortie sur la Wii U. Malheureusement, le studio Grasshopper qui développe normalement les No More Heroes travaille presque exclusivement avec le Unreal Engine, moteur de jeu incompatible avec la Wii U de Nintendo

Easter Eggs

Les jeux No More Heroes sont reconnus pour régulièrement briser le 4e mur et pour faire souvent référence à la culture populaire. En voici quelques exemples :

Le nom de Silvia Christel est une référence à l’actrice néerlandaise Sylvia Kristel, reconnu pour son rôle dans les films érotiques français Emmanuelle.

NoMoreHeroes Emmanuelle

Le design de la fameuse moto de Travis, la Schpeltiger, ressemble beaucoup à celle qu’on peut retrouver dans le film Akira.

NoMoreHeroes Akira

Le « To Be Continued » à la fin du jeu est une référence aux films Retour vers le futur.

No More Heroes

À la fin du jeu, Jeane explique qu’elle ne veut pas parler de son passé de peur que le jeu (sortie en 2007) devienne trop vulgaire et soit reporté. « Tu ne veux pas que ce jeu devienne No More Heroes Forever», référence aux 15 ans de développement du jeu Duke Nukem Forever, finalement sorti en 2011.

NoMoreHeroes DukeNukemForever

Commentaires