Ludum Dare 44: Behaviour Interactive ouvre ses portes aux développeurs

Behaviour Interactive, l’un des plus vieux studios de jeux vidéo indépendants d’Amérique du Nord, a accueilli cette fin avril près de 120 développeurs pour un game jam de 72 heures, le Ludum Dare 44. Organisé tous les 4 mois, ce game jam est l’un des plus anciens au monde et invite les participants à développer un jeu dans un temps imparti et selon un thème précis. À l’occasion de cet événément, nous nous sommes rendus dans les locaux de Behaviour pour essayer les nombreux prototypes et rencontrer leurs créateurs.

IMG
Les 120 participants au game jam Ludum Dare 44 disposaient de 72 heures pour développer le prototype de jeu le plus complet possible.
Source : Behaviour Interactive

Trois jours de game jam intensifs en étant l’hôte du Ludum Dare 44

Behaviour Interactive, le studio de jeux vidéo indépendants montréalais derrière le succès Steam Dead By Daylight, a accueilli cette fin de semaine près de 120 concepteurs de jeux vidéo à l’occasion du game jam Ludum Dare 44. Les participants à ce concours intensif, l’un des plus anciens game jam au monde, disposaient de 72 heures pour développer un prototype de jeu le plus complet possible à partir du thème choisi par le public « Your life is currency ». Annoncée seulement au tout début du temps imparti, cette thématique pouvait être interprétée et abordée librement par les participants, qui avaient la possibilité de se l’approprier selon leurs envies pour développer des jeux originaux. Ces prototypes, jugés par un jury constitué de 5 membres de Behaviour Interactive, étaient notés selon 8 critères différents :

Innovation :  Offrir aux joueurs une expérience inattendue et remarquablement nouvelle.

Plaisir : Proposer aux joueurs une expérience amusante et accrocheuse.

Thème : Développer un prototype fidèle au thème en y répondant avec originalité et créativité.

Graphismes : Créer un prototype à l’esthétique visuelle agréable.

Audio : Proposer une expérience sonore de qualité (bande son, effets sonores…).

Humour :  Utiliser l’humour efficacement pour créer une expérience de jeu divertissante.

« Vibe » : Créer une trame narrative de qualité et faire vivre des émotions aux joueurs.

« Cool » : Créer un effet « Wow » dans l’esprit du joueur.

Ce game jam est un exercice particulièrement difficile, appelant les participants à travailler en équipe efficacement en mobilisant toutes leurs compétences et leur endurance pour générer des idées, les épurer, les développer, les tester et les mettre en œuvre dans un prototype jouable. Durant l’ensemble des 3 jours, les compétiteurs ont travaillé presque 24 heures sur 24 sur leurs projets avec l’aide de 5 mentors de Behaviour disponibles jour et nuit pour offrir leurs conseils et leurs expertises, Pour les concurrents les plus acharnés, le studio a transformé ses locaux en véritable espace de vie en mettant à disposition de quoi survivre à l’épreuve : nourriture, boissons et espaces de repos pour ceux et celles voulant se permettre de dormir quelques heures avant de retourner à leurs postes. Parce que tout travail mérite récompense, les lauréats des différentes catégories ont pu repartir chez eux avec des diplômes encadrés immortalisant leur victoire ainsi que de nombreux autres prix : souris, claviers, consoles et autre matériel. Notons que l’événement a été intégralement diffusé sur la chaîne Twitch officielle du studio tout au long des 3 jours et suivi par plusieurs centaines de personnes.

5 mentors officiels de Behaviour Interactive étaient disponibles jour et nuit pour aider les compétiteurs à développer leurs jeux.
Source : Behaviour Interactive

Behaviour Interactive ouvre ses locaux aux participants externes

Grande nouveauté et décision majeure pour le studio; Behaviour a profité de ce concours pour ouvrir ses locaux à des développeurs externes à l’entreprise. Là où le game jam était auparavant réservé aux employés du studio, près de 50% des participants de cette édition venaient de l’extérieur, qu’ils soient étudiants ou tout simplement amateurs en quête de défi.


« Behaviour cherche constamment de nouveaux moyens pour tisser des liens avec la communauté de joueurs. » a déclaré Stephen Mulrooney, chef des technologies et vice-président principal chez Behaviour Interactive. « En accueillant 120 concepteurs de jeux, nous voulons créer un événement qui regroupe des personnes extraordinaires et créatives unies par une seule et même passion. »

Les grandes ambitions d’un studio indépendant :

Cette ouverture au public à l’occasion du game jam n’est pas anodine. Si Ubisoft, Gameloft ou encore Warner sont des studios bien connus du public montréalais, Behaviour Interactive demeure une face plus cachée de l’industrie du jeu vidéo locale et internationale. Ouvert en 1992, Behaviour est pourtant l’un des plus anciens studios de développement de jeux indépendants en Amérique du Nord, emploie actuellement environ 500 personnes et compte pas moins de 200 millions de joueurs uniques dans le monde entier. Depuis le grand succès de Dead By Daylight sur Steam, l’entreprise a connu une croissance importante et souhaite se faire mieux connaître du grand public en construisant plus de liens avec les communautés de joueurs tout en maintenant des relations de qualité avec ses partenaires commerciaux. Les efforts du studio au niveau de sa stratégie commerciale ont d’ailleurs été amplement récompensés lors du concours d’affaires québécois des Mercuriades, où Behaviour a obtenu la plus haute distinction dans la catégorie « Stratégie d’affaires à succès » le 29 avril, au lendemain même du game jam.

« Dès le début, Behaviour a maintenu son objectif d’être un studio de jeux vidéo qui se distingue ; où la qualité de vie, l’innovation et l’efficacité vont de pair. » a déclaré Rémi Racine, président et producteur exécutif chez Behaviour Interactive, à l’occasion de la cérémonie de remise des prix des Mercuriades. « J’ai de grands projets d’avenir pour Behaviour et la réussite de ce soir servira à motiver toute l’équipe. »

Behaviour
Pour récompenser sa croissance et ses efforts, Behaviour Interactive a obtenu la plus haute distinction dans la catégorie « Stratégie d’affaires à succès » lors des Mercuriades 2019.
Source : Mercuriades.ca

Les auteurs de Dead By Daylight sont donc sur une pente ascendante vers de plus en plus de succès. Il sont à surveiller de près, et on peut espérer voir de nombreux autres projets émerger de leur studio dans le futur. Étant donné la volonté de l’entreprise d’augmenter sa notoriété auprès des communautés de joueurs et du grand public, ceux et celles d’entre vous qui souhaitent découvrir Behaviour Interactive, qui se sentent assez compétents et déterminés pour relever le défi et qui résistent bien au manque de sommeil devraient rester aux aguets pour un éventuel prochain game jam au sein du studio !