Bâtir les Esports: une conférence à ne pas manquer à HEC Montréal

Qu’est-ce que ça prend pour bâtir les Esports?

C’est à cette question et bien d’autres que les différents intervenants vont tenter de répondre le 15 novembre dans les locaux de HEC Montréal. En effet, le comité Ludos vous invite à assister à une soirée de conférence riche en enseignement. Bâtir les Esports, voilà un projet bien vaste mais ô combien intéressant.

Avec cocktail et invités de marque, Ludos propose donc trois panels d’une heure chacun. Voici qui seront les experts triés sur le volet par le comité pour traiter de ce vaste sujet.

Le premier panel sera constitué d’experts en Esports ayant contribué au développement de l’industrie au Québec : Michael Daudignon, directeur marketing de la plateforme Toornament (Webedia); Yannick Babin, vice-président à Northern Arena et fondateur de l’équipe Mirage Esports; et Louis-David Lalancette-Renaud, président de la Fédération Québécoise de Sports Électroniques (FQSE).

Le second panel s’intéressera aux sports électroniques de l’autre côté de la barrière soit directement dans l’industrie du jeu vidéo. Ce sont Alexandre Rémy, directeur de marque et Esports du jeu Rainbow Six: Siege à Ubisoft Montréal, et Geneviève Forget, gestionnaire de production à Behaviour qui traiteront de ce sujet.

Enfin le troisième et dernier panel proposera une discussion avec des acteurs externes au milieu du sport électronique mais reconnu pour leurs expertises respectives. On pourra compter sur la présence d’Étienne Veilleux, chroniqueur Esports à RDS; Pierre-Luc Paiement, directeur exécutif des partenariats corporatifs pour l’Impact de Montréal; et André Richelieu, professeur en marketing des sports à l’UQAM.

Aucun doute que cette soirée a du contenu en masse. Pour plus d’informations consultez le site web de la conférence. Les billets sont au coût de 5 $ pour les étudiants de HEC et 10 $ pour les autres.

En poursuivant votre navigation sur Jeux.ca, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation. En savoir plus sur notre utilisation des cookies