Amazon ouvre un studio à Montréal

Source: Amazon

Amazon installe son quatrième studio de jeux à Montréal

Alors que nous nous remettons à peine de la débâcle de Google Stadia Montréal qui n’aura même pas pu sortir un jeu, voilà qu’un autre géant de la technologie made in USA arrive au Canada. C’est en effet au tour d’Amazon de venir poser ses bagages dans la Ville aux cents clochers. Cette nouvelle entité est constituée, dans son noyau dur, de quatre anciens développeurs d’Ubisoft Montréal à savoir Luc Bouchard, Xavier Marquis, Alexandre Remy et Romain Rimokh. Comme le souligne notre confrère de La Presse, tous ont travaillé sur Rainbow Six Siege, le jeu de tir multijoueur d’Ubisoft Montréal qui compte à ce jour plus de 70 millions de joueurs.

« Nous sommes excités de repartir sur une page blanche et profiter de toute la liberté que nous offre Amazon pour créer une expérience unique, a déclaré via communiqué Xavier Marquis, directeur créatif. Dès nos premières discussions, nous avons été sensibles à leur vision stratégique long terme, ainsi que l’étendue de leur expertise technique. »

Amazon n’en est effectivement pas à son premier essai dans le monde de la technologie. Ce sont eux qui sont derrière AWS (Amazon Web Services), service qui héberge des géants du web comme Netflix. Mais ce n’est pas tout puisque Amazon a lancé il y a quelque temps Luna, son service de jeu infonuagique à la manière du PS Now. Seulement disponible sur invitation aux États-Unis, ce nouveau service compte une cinquantaine de jeux pour l’instant.

« La richesse de la créativité montréalaise sera un atout précieux pour nos équipes de développement et d’édition, a déclaré Christoph Hartmann, vice-président d’Amazon Games. L’équipe de notre nouveau studio, hautement qualifiée et expérimentée, reflète notre ambition de recruter les plus grands talents pour créer les meilleurs jeux possible. L’équipe de Montréal nous apporte ainsi son expertise des jeux en ligne ainsi qu’une passion pour la création d’expériences multijoueurs centrées sur la communauté. J’ai hâte de voir cette équipe s’investir auprès de nos clients, de la voir grandir et développer son premier projet ».

La question qu’on se pose naturellement avec l’arrivée de ce nouveau studio c’est: tiendra-t-il plus longtemps que Google Stadia Montréal? Le questionnement est d’autant plus légitime quand on sait le fiasco qu’a été Crucible, l’un des premiers jeux en ligne d’Amazon, dont le développement a été arrêté après moins de six mois sur le marché.