Activision Blizzard confirme d’énormes licenciements malgré des résultats records

Comme les rumeurs le pressentaient, les licenciements se sont confirmé chez Activision Blizzard. Près de 800 personnes sont touchées.

Licenciements massifs

Pour certains c’est la fin d’une aventure. Pour d’autres, le début d’une nouvelle. Quoi qu’il en soit, on ne peut rester de marbre face à l’énorme vague de licenciements qui vient de toucher le plus important éditeur de jeu vidéo. Comme nous vous l’annoncions la semaine passée, des mises à pied ont eu lieu au sein d’Activision Blizzard. Mais jusqu’alors nous en ignorions l’ampleur. On sait désormais que ce sont près de 800 personnes qui sont renvoyées soit 8% des effectifs de l’entreprise. Parmi les branches touchées on retrouve Activision Publishing, Blizzard, King (Candy Crush Saga), et quelques studios d’Activision comme High Moon.

Comme on le sait, Activision Blizzard a traversé une tempête l’an passé. Mais ce que l’on sait un peu moins c’est que l’entreprise a engrangé des revenus records. De plus, le dividende des actionnaires va augmenter d’environ 9%. C’est la neuvième année d’affilée que la rente augmente.

Bobby Kotick, PDG de l’entreprise, se défende en disant que ce ne sont pas des postes-clés qui ont été touchés et que, comme le promet une lettre interne, les ex-employés auront droit à un soutien moral, pratique et financier dans leur transition. En outre, Activision Blizzard prévoit d’embaucher dans ses différents studios de développement prochainement.

En poursuivant votre navigation sur Jeux.ca, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation. En savoir plus sur notre utilisation des cookies