10 jeux vidéo Cyberpunk en attendant Cyberpunk 2077

Des jeux vidéo Cyberpunk pour vous occuper en attendant le titre de CD Projekt RED

Si vous êtes comme moi et que vous attendez Cyberpunk 2077 avec impatience, alors vous passez le temps avec d’autres jeux dans le même univers à peu près. Mon cher collègue Sylvain vous a présenté des jeux de société, séries TV, films, etc… à mon tour désormais de vous proposer quelques jeux vidéo cyberpunk en attendant le mois de septembre. Bon jeu!

1. Final Fantasy VII Remake

Nous étions obligés de le citer, et de le citer en premier puisqu’il s’agit là DU jeu à l’ambiance cyberpunk disponible en 2020 avant le très attendu Cyberpunk 2020. Les aventures de Cloud et de ses amis tombent dans cette catégorie. Entre la Midgar futuriste qui nous occupe et nous obsède pendant toute la durée du jeu et la tour hyper moderne de la Shinra avec des technologies de réalité virtuelle, on peut dire qu’on baigne dans le cyberpunk. Mais c’est surtout le contraste avec les taudis qui rend encore plus pertinente son appartenance à ce mouvement. En tout cas, qu’il s’agisse du Remake ou de l’original, vous aurez une bonne expérience du genre avec Final Fantasy VII.

Crédit photo: Jeux.ca

2. Beneath a Steel Sky

Jeu d’aventure en point’n click de Revolution Software et de Charles Cecil en compagnie de Dave Gibbons (le créateur de Watchmen), Beneath a Steel Sky vous place dans les chausses de Robert Foster qui explore Union City, une ville corrompue et à la merci des multinationales. L’histoire prend place dans un futur dystopique où la Terre est ravagée par la pollution. Le contraste entre le désert extérieur et la ville pleine de robots et de technologie du futur correspond exactement à l’idée que l’on se fait du cyberpunk. Disponible sur mobiles et PC, Beneath a Steel Sky est une aventure exceptionnelle.

Crédit photo: YouTube

3. Observer

Œuvre très récente, Observer est un thriller psychologique qui se déroule dans un futur dystopique sur fond de transhumanisme. Des humains qui augmentent leurs capacités avec des prothèses, des meurtres atroces, une ambiance sombre et anxiogène, pas de doutes, on est bien dans du cyberpunk. Et puis ce n’est pas tous les jours que l’on peut incarner le regretté Rutger Hauer. Observer est disponible sur toutes les plateformes modernes et ce serait un crime de passer à côté.

Crédit photo: Steam

4. Deus Ex

Plutôt que de prendre un épisode de la série, autant parler de la saga dans son ensemble. Depuis ses débuts, Deus Ex s’inspire d’œuvres cyberpunk majeures comme Blade Runner avec ses androïdes plus vrais que nature. Entre conspiration, transhumanisme, sociétés secrètes, bas-fonds des villes en contrastes avec les quartiers riches, Deus Ex s’inscrit également dans cette mouvance sans aucun problème. Le dernier épisode en date, Deus Ex Mankind Divided conçu par Eidos Montréal, en est un parfait exemple.

Crédit photo: Polygon

5. Metal Gear Rising Revengeance

À nouveau c’est toute la série qui se place un tant soit peu dans un monde dystopique qui fait la part belle à la technologie. Mais l’un des épisodes dans lequel ce transhumanisme est poussé à son paroxysme est bien le jeu d’action de Platinum Games, Metal Gear Rising Revengeance. Il met en scène Raiden, un cyborg armé d’un katana qui découpe ses ennemis qui vont des simples soldats cybernétiques aux chiens robots en passant par les fameux Metal Gear. À faire ne serait-ce que pour son combat final contre François Hollande.

Crédit photo: US Gamers

6. The Red Strings Club

Jeu indépendant paru en 2018 sur PC et Nintendo Switch, The red Strings Club est un bijou de pixel art prenant place dans un futur dystopique dans lequel les humains profitent d’implants cybernétiques sur une base quotidienne. On joue tour à tour un patron de bar devant concevoir des cocktails dans le but de faire parler ses clients ; et une androïde qui doit concevoir ces fameux implants selon les désirs des clients. C’est très ingénieux et surtout très agréable à jouer et à regarder.

Crédit photo: Steam

7. Shadowrun

Basé sur le très célèbre jeu de rôle papier du même nom, Shadowrun a connu de nombreuses adaptations vidéoludiques. On peut mentionner l’épisode Super NES qui se joue comme un point’n click alors que la version Genesis, elle, prend la forme d’un Action RPG beaucoup plus ouvert. La version SEGA CD quant à elle n’est sortie qu’au Japon et est le tout dernier jeu à paraitre pour le périphérique. Il s’agit d’un RPG traditionnel avec quelques phases de Visual Novel. Enfin, Shadowrun Returns paru en 2013 à l’issue d’une campagne Kickstarter permet de profiter de l’univers sur PC, Mac, Linux et tablettes.

Crédit photo: Shadowrun Returns

8. Syndicate

Titre conçu par Bullfrog Productions, l’entreprise de Peter Molyneux, Syndicate se présente comme un jeu de rôle tactique dans une ambiance fortement emprunte de cyberpunk. Que ce soit avec les agents aux implants cybernétiques que l’on contrôle ou au fait que l’on incarne un patron d’un syndicat devant faire la peau à ceux d’en face tout en veillant à l’aspect recherche et développement, critique si l’on veut profiter des progrès de la technologie. Le reboot paru en 2012 prenant la forme d’un FPS est à éviter à tout prix tant c’est nul et injouable.

Crédit photo: GOG.com

9. Remember Me

Le cyberpunk à la française si on peut dire. Il s’agit ici d’un jeu d’action des Français de Dontnod (qui vont ouvrir un bureau à Montréal) prenant place à Neo-Paris en 2084. On y incarne Nilin une chasseuse de souvenirs qui peut dans certaines phases de gameplay manipuler la mémoire de certaines personnes. Le système de combat, un peu bancal, nous invite à créer nos propres combos mais ça reste très perfectible.

Crédit photo: Polygon

10. Mirror’s Edge

Avec ses couleurs fluorescentes, sa verticalité mais surtout sa milice oppressante et sa multinationale qui contrôle tout, Mirror’s Edge s’inscrit également dans le genre cyberpunk. Bien que la technologie ne soit pas extrêmement mise en avant comme dans d’autres productions, il s’agit tout de même d’un futur plutôt sombre dans lequel une seule société à les rênes du pouvoir. Dommage qu’il soit aussi court parce que c’est vraiment un excellent jeu de plateforme en vue à la première personne.

Crédit photo: Steam