10 films de jeu vidéo dont vous ignoriez l’existence

Il y a du bon et il y a même pire que du Uwe Boll !

1 / 10 diapositives

    RESIDENT EVIL : DEGENERATION / DAMNATION / VENDETTA

    Date de sortie : 2008 / 2012 / 2017

    Durée du film : 1h36 / 1h40 / 1h37

    Si je vous dis « films de Resident Evil », je suis sûr que vous pensez automatiquement à la saga cinématographique du réalisateur Paul W.S. Anderson avec en vedette Mila Jovovich dans le rôle d’Alice. Mais ce ne sont pas les seuls films de la licence Resident Evil; il y a aussi la trilogie CG produite par Capcom elle-même en collaboration avec Sony ! 3 films qui se passent dans l’univers des jeux et avec les mêmes personnages que les jeux.

    Le premier fut Resident Evil Degeneration. L’histoire se situe entre RE4 et RE5 et met en vedette ensemble pour la première fois depuis RE2 Leon Kennedy et Claire Redfield. Un soldat libère le T-Virus dans un aéroport afin de venger de la mort de sa famille 7 ans plus tôt à Raccoon City. Ça sera aux deux héros de sauver une fois de plus la planète de cette attaque terroriste.

    RE : Damnation (prémisse pour RE6) et RE : Vendetta reprend la même formule. Des zombies ou des monstres font leurs apparitions dans une ville et des personnages de la série viennent sauver la situation. Le scénario est simplet, tout est une occasion pour permettre une scène d’action, les effets visuels sont bien et il y a plein de références et easter eggs. Bref du « direct-to-DVD » pop-corn ayant pour public cible les admirateurs des jeux vidéo.

    Bande-annonce Degeneration, Damnation et Vendetta. RE : Vendetta est présentement disponible sur Netflix Canada.

    Crédit photo: Capcom

    DEAD RISING WATCHTOWER / ENDGAME

    Date de sortie : 2015 / 2016

    Durée du film : 1h58 / 1h36

    Deux aspects bien précis caractérisent la série Dead Rising sont la fabrication d’armes complètement folles et la possibilité de déglinguer une tonne de zombies de façon ridicule. Dead Rising : Watchtower est dans l’ensemble un mauvais film, mais une bonne adaptation des jeux. On suit le journaliste Chase Carter qui tente de survivre à une attaque de zombies dans une zone en quarantaine d’Oregon. Il y a même des apparitions de Frank West, le héros du tout premier jeu.

    Watchtower est dans le même univers que les jeux et les événements se situent entre Dead Rising 2 et Dead Rising 3. Le film a eu un certain succès, d’où la décision de tourner une suite, Dead Rising Endgame. Deux films corrects qui sauront plaire aux admirateurs de la franchise ou de films de série B.

    Bande-annonce Watchtower et Endgame. Disponible sur Crackle.

    Crédit photo: Allocine

    BAYONETTA : BLOODY FATE

    Date de sortie : 2013

    Durée du film : 1h30

    Produit par le studio japonais Gonzo, l’histoire de Bloody Fate est une adaptation des évènements du tout premier jeu, sorti en 2009 par Platinum Games. Néanmoins, le design de certains personnages ainsi que certaines parties de l’histoire ont été modifiés, afin de permettre un film plus rythmé et une histoire plus claire qu’elle ne l’était dans le jeu.

    Fait intéressant, contrairement au premier jeu sur Xbox 360 et PS3 qui n’avait que des voix anglaises, le film propose une version japonaise en plus de la version anglaise (avec les mêmes doubleurs que dans le jeu en passant). Les voix japonaises ont eu un tel succès que Platinum Games fit ajouter ces voix dans la version Wii U de Bayonetta et Bayonetta 2.

    Au final, Bloody Fate est une bonne adaptation de l’œuvre de Platinum Games, reprenant l’humour et les scènes d’actions qui ont fait de Bayonetta le succès vidéoludique qu’on connait.

    Bande-annonce ici

    Crédit photo: Gonzo

    MASS EFFECT : PARAGON LOST

    Date de sortie : 2012

    Durée du film : 1h24

    Paragon Lost suit les aventures de James Vega et de son équipe d’élite qui doit se battre contre une menace extra-terrestre connue sous le nom de Collectors. Le film est sorti quelques mois après Mass Effect 3, mais les événements se passent plutôt en même temps que ceux de Mass Effect 2.

    Au moins cela se passe dans le même univers que la franchise vidéoludique et ça raconte les premiers exploits de James Vega (toujours interprété par l’acteur Freddie Prinze Jr.), un personnage présent lors du 3e opus de la franchise. Un film à petit budget spécialement produit pour les gros fans de Mass Effect.

    Bande-annonce ici

    Crédit photo: IMDB

    BATMAN : ASSAULT ON ARKHAM

    Date de sortie : 2014

    Durée du film : 1h16

    Des films animés de Batman et de l’univers DC, il y en a plein ! Mais Assault on Arkham est différent, car l’univers du film est le même que celui des jeux Rocksteady (Akham Asylum et cie). Se déroulant entre le jeu Arkham Origins et Arkham Asylum, le film met de l’emphase sur l’équipe Suicide Squad alors que ces derniers doivent s’infiltrer dans Arkham sur ordre d’Amanda Waller.

    Évidemment, Batman et le Joker sont aussi de la partie. Kevin Conroy reprend la voix de Batman alors que Troy Baker vient remplacer Mark Hamill pour la voix du Joker. Sorti en 2014, le film a été très bien reçu, autant par les admirateurs que par la critique et est présentement à 85% (audience) sur Rotten Tomatoes. De cette liste, probablement le meilleur film !

    Bande-annonce ici

    Crédit photo: IMDB

    DEAD SPACE DOWNFALL / AFTERMATH

    Date de sortie : 2008 / 2011

    Durée du film : 1h15 / 1h30

    Sorti en 2008 (en même temps que le tout premier jeu Dead Space), DS : Downfall est un prequel au jeu et se déroule en même temps que Dead Space Extraction. On suit le personnage d’Alissa Vincent, la chef de sécurité du USG Ishimura alors que l’infection Necromorph apparaît sur la colonie minière Aegis VII et sur le vaisseau. Le film est là pour nous montrer plein de petites choses qui n’étaient pas expliquées lors du premier jeu et on comprend mieux pourquoi Isaac Clarke et son équipe ont été envoyés là.

    Un 2e film fut produit lors de la sortie de Dead Space 2. Aftermath se passe tout de suite après le tout premier jeu. Contrairement au premier film tout en 2D, Aftermath passe d’une animation 2D respectable à une 3D horrible, même pour les standards de 2011. Bref 2 films à regarder si vous voulez en connaître plus sur cet univers, en attendant un (impossible) retour de la franchise…

    Bande-annonce Downfall et Aftermath

    Crédit photo: IMDB

    RED FACTION : ORIGINS

    Date de sortie : 2011

    Durée du film : 1h30

    Red Faction : Origins n’est pas vraiment un film. C’est plutôt un téléfilm. Pire, c’est un pilote pour une potentielle série télé transformée en téléfilm. Produite pour la chaîne de télé américaine SYFY et financé par THQ, le film n’a pas eu le succès escompté, ce qui a mis fin à une potentielle suite en série télé. Les événements d’Origins se passent entre les jeux Red Faction : Guerilla et Red Faction : Armageddon.

    On y retrouve les personnages issus des jeux comme Alec Mason et Samanya, mais le film suit plutôt les actions de Jake Mason, le fils d’Alec, qui doit se défendre contre un tout nouvel ennemi sur Mars. Tout ça se voulait une façon de faire de la promotion pour la sortie du jeu Armageddon, prévu trois jours après la diffusion du film à la télé. Bref si vous êtes un des rares à apprécier le scénario de cette franchise, j’imagine que vous pouvez vous forcer à écouter Origins.

    Bande-annonce ici

    Crédit photo: Allocine

    DRAGON AGE : DAWN OF THE SEEKER

    Date de sortie : 2012

    Durée du film : 1h30

    Dragon Age : Dawn of the Seeker se permet d’explorer plus en profondeur un des personnages importants de la franchise vidéoludique Dragon Age. Le film, qui se passe dans l’univers des jeux, met en vedette Cassandra Pentaghast et est en quelque sorte un prequel à Dragon Age II. On suit les aventures de cette guerrière qui est accusée à tort de meurtre et qui doit tout faire afin de laver son honneur.

    Le film est entièrement en 3D et on est loin de la qualité Pixar. On ressent bien le film à petit budget, mais c’est agréable à regarder grâce à la direction artistique. Bien que tout le monde puisse apprécier l’histoire du film, tout est là avant tout pour plaire aux admirateurs de la franchise. Le film a reçu des notes plutôt positives dans l’ensemble lors de sa sortie au cinéma au Japon et en « direct-to-DVD » ici en Amérique du Nord.

    Bande-annonce ici

    Crédit photo: Funimation

    DANTE’S INFERNO : AN ANIMATED EPIC

    Date de sortie : 2010

    Durée du film : 1h28

    Et une autre franchise d’EA et de Visceral Games qui a droit à un « direct-to-DVD » ! L’animation est réalisée par la compagnie Film Roman (Dead Space : Downfall et Aftermath) et l’histoire est librement inspirée par le jeu Dante’s Inferno (qui est lui-même inspiré de la Divine Comédie de Dante).

    Le film est sorti en même temps que le jeu en 2008 et a tout de même le mérite d’avoir un doublage de qualité avec la présence au générique de Graham McTavish (The Hobbit, Castlevania) et de Mark Hamill (Star Wars, Le Joker).

    Bande-annonce ici

    Crédit photo: IMDB

    COMPANY OF HEROES

    Date de sortie : 2013

    Durée du film : 1h40

    Company of Heroes est un jeu de stratégie en temps réel qui avait reçu d’excellentes critiques lors de sa sortie en 2006. Étrangement, la compagnie de production Destination Films (qui appartient à Sony) décide plusieurs années plus tard (ou plutôt quelques mois avant la sortie du 2e opus du jeu) de produire un « direct-to-DVD » basé sur la franchise.

    Drôle de choix sachant que l’histoire du jeu reprend simplement les grandes opérations durant la Seconde Guerre mondiale. Résultat, Company of Heroes est un simple film de guerre à petit budget qui n’a aucun lien avec le jeu outre le titre. Le film met en vedette des acteurs relativement connus comme Tom Sizemore (Saving Private Ryan) et Neal McDonough (Captain America).

    Sypnosis : « Durant la Seconde Guerre mondiale, un groupe de soldats américains, coincés derrière les lignes ennemies, apprend que Hitler a une super bombe en développement. Ils doivent donc retrouver le scientifique à la tête de ce programme nazi. »

    Bande-annonce ici

    Crédit photo: IMDB

À voir aussi

En poursuivant votre navigation sur Jeux.ca, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation. En savoir plus sur notre utilisation des cookies