Au Québec, l’industrie du jeu de société est de plus en plus florissante. Certes, ce n’est peut-être pas aussi foisonnant que pour le jeu vidéo, mais on commence à avoir une industrie de plus en plus solide dans notre belle province. On le constate, notamment par la multiplication de cafés et pubs ludiques, de salons ouverts au publics, mais aussi par l’augmentation considérable d’éditeurs québécois.

On a donc profité du passage à la nouvelle année pour faire un petit tour d’horizon des éditeurs d’ici. On leur a demandé ce qui les attendaient pour 2019. Et comme vous allez le constater, il y a beaucoup de beau stock qui s’en vient!

À noter que par soucis d’équité, nous avons simplement classé les éditeurs par ordre alphabétique. Pour cette première première partie, nous commençons avec Flyos Games, Foxmind, Goblivion Games, Jackbro et Kevin’s Got a Gun.

Flyos Games

logo flyos

On commence avec Flyos Games qui est connu pour avoir fait deux campagnes sur Kickstarter à succès : Kiwetin et Until Daylight. Cette année, on peut s’attendre à un très gros projet de leur part. Malheureusement on n’a pas pu savoir quel serait le thème, si ce n’est que c’est une licence très connues qui a fait rêver les éditeurs dans leur jeunesse. Par contre, Gary Paitre, directeur créatif, a pu nous dire que le jeu se situe quelque part entre TIME Stories et Gloomhaven. On peut donc s’attendre à jeu très narratif avec dialogues, combats, investigation incluant une portion legacy (jeu qui évolue de partie en partie selon les choix pris par les joueurs), donc une sorte de jeu de rôle en jeu de société. Pour le projet, ils sont allés chercher Marc Simonetti, connus pour avoir illustré la couverture de Game of Thrones, mais aussi des visuels pour Zombicide. Pour le jeu, ils ont engagés deux scénaristes à temps plein et plus de composer une musique originale. Heureusement, il ne faudra pas attendre longtemps car les premières infos devraient sortir ce mois-ci, par contre, pour essayer un premier prototype, il faudra aller à la GenCon en août. Le projet Kickstarter, quant à lui, est prévu en début 2020.

De son côté, le jeu Until Daylight sera distribué en boutique au Québec via son distributeur Distribution Dude et sera aussi disponible dans les Renaud-Bray. En mars-avril devrait aussi sortir l’application compagnonne qui proposera des ambiances musicales.

Si pour le moment la petite équipe tourne à temps partiel, le projet devrait leur permettre de passer à temps au courant de l’année.

b bab

Foxmind

logo foxmind

Chez Foxmind, qu’on a plus besoin de présenter, on peut s’attendre à plusieurs nouveautés pour 2019. La plus grosse, une édition originale, porte le titre de Bermuda Pirates. C’est en bref un jeu de dextérité où les joueurs font avancer leurs bateaux avec un doigt. Par contre, sous le plateau se trouve des plaques aimantées qui peuvent les faire chavirer. C’est un projet qui est depuis plus d’un an en développement parce que, selon Jean-Charles Dorais, le côté technique unique rend le projet plutôt ardu mais cela devrait plaisir aux joueurs. Aussi, l’équipe prévoit sortir au printemps ou début de l’été, Pique Mots, un jeu de party pour 2 à 4 joueurs. L’idée est d’attraper le plus rapidement possible, à l’aide d’une ventouse, le plus de mots possible dans une grille de 4×4 qui se rapportent à un adjectif pigé au hasard. On peut aussi s’attendre à une extension de Match Madness qui a atteint des ventes records en Israël, Pologne et Italie notamment. L’idée est d’élargir la gamme de ce jeu et de faire une version avancée. Il y a aussi le jeu Potion, plus gros succès 2018 de l’éditeur, qui est en réimpression avec du meilleur matériel. Au passage, une règle coopérative utilisant le même matériel sera disponible. La chaîne Barnes & Nobles serait même intéressée à vendre le jeu.

Côté traduction et localisation (c’est-à-dire jeux adaptés pour le marché québécois), on peut s’attendre, en mars, à nouvelle version du Jungle Speed avec notamment un nouveau Totem et des nouveaux visuels tout en gardant les mêmes règles. Aussi, on peut s’attendre, au courant de l’année à la sortie de deux micro-jeux Clac Mot et Clac Bluff (traduction de Slam Words et Slam Bluff). Deux petits jeux de dés avec des verres en silicones faciles à transporter. Sans surprise, dans le premier il faudra former des mots et dans l’autre, il faudra détecter les joueurs qui mentent autour de la table.

Finalement, ceux qui connaissent déjà l’éditeur seront content d’apprendre que le site web sera complètement refait.

MatchMadness presentation

Goblivion Games

logo goblivion

Fier du succès de son jeu solitaire Goblivion, Jean-François Gauthier a, avec l’aide de partenaires, commencé à développer une version application de son jeu. De plus,  il est présentement en discussion avec des distributeurs européens où la demande pour son jeu est, nous dit-il, très forte. En fait, il a réalisé plus de ventes de son jeu en Europe qu’en Amérique du Nord. Une extension est aussi prévue et sera développée par un associé, Steven Jacob. Celui-ci a carte blanche, mais le projet n’en est qu’au tout début et, si tout se passe bien, l’extension devrait être prévue pour 2020.

Par contre, un autre jeu, plus secret celui-ci, est dans les boîtes. Ce qu’a pu nous en dire son créateur c’est que c’est un jeu de combo du type tableau-building. C’est très intrigant, mais on ne pourra vraiment en savoir plus qu’en mai où devrait être lancé un projet Kickstarter. Les plus malins iront jeter un oeil sur la page de l’éditeur sur boardgamegeek. 😉

Goblivion

Jackbro

logo jackbro

Du côté de Jackbro, on peut s’attendre à plusieurs projet. Tout d’abord, on ne peut pas passer à côté du lancement, le 19 mars, du jeu Nouvelle-France sur Kickstarter. À noter que c’est le premier jeu d’un auteur externe à l’équipe, Jacques-Dominique Landry.

Leur premier jeu Vickingar aura droit à une petite réédition cette année. Prévu pour l’automne, le jeu viendra avec des règles corrigées en fonction des retours et questionnements de joueurs et les composantes seront un peu différentes (comme les drakkars en bois qui étaient une exclusivité de la premier édition). On peut aussi s’attendre, durant la même période, à une campagne sur Kickstarter pour une extension. Celle-ci sera un ensemble de modules avec des règles complètement différentes.

Leur jeu 40 Voleurs, quant à lui, sera livré en Europe dans les prochains jours. À noter que c’est le premier d’une trilogie dans l’univers des Mille et une nuits. Les autres jeux n’ont pas encore de date, mais l’équipe planchera dessus au courant de l’année pour développer une gamme avec la même signature graphique.

Finalement, si vous allez à la GenCon, en août, vous pourrez les rencontrer car ils auront une table de vente pour la première fois. De plus, ils comptent renouveler leur présence à Jeux au boute (en avril) et au Délirium Ludique (en septembre).

boite Nouvelle france
boite Nouvelle france

Kevin's Got a Gun

logo kevin

Cette année, l’équipe de Kevin’s Got a Gun s’associe à Sphere Games pour conjuguer leurs forces et sortir ensemble deux jeux (plus de détails dans la section sur Sphere Games -dans la 3e partie-). L’idée derrière cette association est de jumeler leurs forces tout en offrant des jeux qui auront une meilleur visibilité auprès des distributeurs et par conséquent du public.

Du côté projets solos, la petite maison d’édition développe une nouvelle gamme du nom de Slingshot Suzy. C’est une maison d’édition pour enfants qui fait prendre à la compagnie un virage plus jeu-jouet. Leur premier jeu, Thaï Ming, qui sortira au courant de l’année, s’inscrit tout à fait dans cette logique. C’est un jeu de dés et de vitesse. Les dés indiqueront des nouilles de différentes couleurs que les joueurs devront attraper avec une paire de baguette. Le jeu sera aussi, selon l’éditeur, le premier jeu de société faisant usage de réalité augmentée. C’est donc à suivre!

n
Slingshot Suzy

Commentaires