Le Salon du jeu de société, qui s’est tenu les 2 et 3 décembre au Collège de Maisonneuve, a permis à de nombreux ludophiles de tester, découvrir et acheter des jeux de société en masse!

De nombreux prototypes divers et variés

Après avoir traversé la zone de Ludo Québec, organisateur du salon, dans laquelle plusieurs jeux étaient à disposition et des animateurs présents pour expliquer les règles, nous voilà devant la section des prototypes qui était plus que conséquente. Zone Proto, organisme très impliqué dans la création ludique au Québec, présentait près d’une vingtaine de jeux au cours de la fin de semaine, ce qui a donné l’opportunité au grand public de rencontrer des créateurs de jeux de société et de découvrir comment se développe un jeu, de sa conception initiale à sa version finale, en passant par les (parfois nombreuses) versions d’essai. Peut-être que certains de ces jeux sont les futurs bestsellers des prochaines années!

Deux organismes à but non lucratif présentaient également chacun un prototype de jeux éducatifs sur le thème de l’environnement : Jeux WASA, organisme spécialisé en animation d’ateliers dans les écoles mais également dans les entreprises, présentait ici un jeu de plateau où les joueurs devaient collaborer afin de construire une ville durable. E?science (prononcé Ephiscience) proposaient, quant à eux, un jeu de type Quiz pour petits et grands dont les questions n’avaient ni bonne, ni mauvaise réponse, mais tendaient à faire réfléchir les participants sur une sorte de philosophie environnementale.

Jeux grand public

De nombreux acteurs incontournables du monde ludique québécois avaient un stand au Salon, à commencer par les cafés et pubs ludiques de Montréal, notamment La Récréation qui animait une dizaine de tables avec de nombreux jeux variés, ou encore le Randolph, qui célébrait la sortie de Jokes de papa avec une séance de signature du duo de derrière le jeu. Certains exposants, en plus d’animer, proposaient également d’acheter de nombreux jeux, notamment Ludold, Game keeper ou encore Le Valet d’Cœur.

Plusieurs éditeurs et distributeurs présentaient leurs toutes dernières nouveautés :

Sphère games dévoilait les versions « mini » de Divercity et Fourmidable, dans lesquelles il n’y a plus de plateau et tout le jeu se construit avec des cartes.

MJ Games, quant à eux, donnaient l’occasion de jouer à BBQ et No Bluff, 2 jeux dont les lancements se sont déroulés tout récemment à La Récréation (voir article d’Arnaud Boulin).

Outre l’organisation du tournois de Match Madness, FoxMind était présent pour faire (re)découvrir le jeu Manhattan, gagnant du Spiel des Jahres en 1994 mais qui n’était plus édité depuis une dizaine d’années.

De nombreuses tables étaient occupées par les nouveautés d’Îlo307, qui s’annoncent toutes originales et de qualité. Meeple Circus, jeu d’adresse où les joueurs doivent bâtir des numéros de cirque et récolter le plus d’applaudissements pour remporter la victoire, Photosythesis, jeu de plateau écologique, ou encore When I dream, jeu onirique où tous les joueurs incarnent à tour de rôle un rêveur, sont sans aucun doute des jeux que l’on retrouvera au pied de nombreux sapins cette année!

Asmodee Canada présentait Azul, très beau jeu de construction de mosaïques qui sera disponible en magasin dans les prochaines semaines.

En plus de ses jeux devenus des classiques, tels que Mot pour Mot, La légende du Wendigo ou Miss Poutine pour ne citer qu’eux, Le Scorpion Masqué présentait un jeu inédit, Decrypto de l’auteur québécois Thomas Dagenais-Lespérance, dont la sortie est prévue en mars 2018. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un jeu de décryptage de code. Deux équipes se font face, et l’un des joueurs de chaque équipe doit expliquer le code à ses coéquipiers tout en restant assez subtil pour que l’équipe adverse ne décrypte pas le code!

Les Palmes de jeux

Le Salon s’est clôturé par la remise des Palmes des jeux, nouveaux prix décernés par Ludo Québec et attribués par les détaillants aux meilleures nouveautés jeux de l’année :

Meilleur jeu familial : Kingdomino

Meilleur jeu d’Ambiance : Mot pour Mot

Meilleur jeu éducatif : Little Action

Meilleure illustration : La légende du Wendigo

Meilleur jeu conçu au Québec : Mot pour Mot

 

Et vous, comment avez-vous trouvé ce Salon? Que pensez-vous du palmarès des Palmes?