Le Mondial des jeux Loto-Québec prouve qu’il n’y a pas d’âge pour jouer!

Jeux de société
Publié le 7 août 2017 à 11:00

Le Mondial des jeux Loto-Québec était de retour du 15 au 30 juillet pour sa 4e édition. Le Mondial, ce sont des spectacles animés par Jérémie Larouche, des tournois, et autres soirées Off qui tournent tous autours du thème du jeu.

La Rue

The Beast, le jeu créé par Thomas Dagenais-Lespérance

Le Boulevard des jeux, le plus grand espace ludique et à ciel ouvert gratuit au Québec, était ouvert tous les jours sur la rue Maisonneuve. L’occasion idéale de tester des jeux de société et jeux géants, proposés par Le Valet d’Cœur et Le Colonel Moutarde, de se transformer en joueur de soccer manchot dans un baby-foot géant par Spin Jeux, d’essayer des jeux d’arcade ou encore de découvrir la Switch de Nintendo avec Microplay. C’était également l’opportunité d’essayer des prototypes de créateurs de jeux de société dans la zone Espace Création Loto-Québec. Un jury de professionnels a d’ailleurs voté pour le meilleur des protos et son auteur, Thomas Dagenais-Lespérance, ira présenter son jeu The Beast (La Bête) au Proto Lab du Festival international des jeux de Cannes 2018, vol et hébergement payés!

Le Mondial des jeux sénior

L’un des objectifs de ce festival est la démocratisation du jeu. Ainsi, pour cette 4e édition, les organisateurs ont eu l’excellente idée de développer un volet pour les séniors.

Lors d’une visite au Festival international des jeux de Cannes en février dernier, Patrick Rozon a découvert qu’une section était réservée aux aînés et que plusieurs centaines de personnes âgées s’étaient rassemblées pour jouer ensemble, principalement au Scrabble et au bridge. M. Rozon a trouvé l’idée intéressante et s’est dit que le concept pouvait être poussé encore plus loin. À son retour à Montréal, il s’est tout de suite tourné vers Luc Maurice, fondateur du Groupe Maurice, un complexe résidentiel pour retraités. Le Mondial des jeux senior était né!

Il faut bien dire que, malgré quelques préjugés qui ont encore la vie dure, il n’y a pas d’âge pour jouer! Il est d’ailleurs prouvé que le jeu est très bénéfique pour la santé mentale et physique, notamment en retardant le développement des maladies cognitives. Marguerite Blais, porte-parole du Mondial des jeux senior, le soulignait d’ailleurs au début de chaque événement. En tant qu’ancienne ministre responsable des aînés, cette femme, toujours impliquée dans plusieurs organismes caritatifs, répète qu’elle est tannée d’entendre dire que les aînés sont une charge pour la société. « Vieillir, ce n’est pas une maladie! » déclare-t-elle.

Le grand tournoi de cartes

Les participants au tournoi de cartes

Le 21 juillet dernier, près d’une quarantaine de seniors, habitant tous l’une des résidence du Groupe Maurice, se sont retrouvés à l’Agora de l’UQAM pour participer au Grand tournoi de cartes. Toute la journée, ces joyeux retraités se sont affrontés lors de parties de whist, bridge, cribbage et 500, sous les encouragements de Marguerite Blais et Dominic Larivée, l’animateur de l’événement. Les gagnants des tournois ont eu la chance de repartir avec une paire de billets pour l’un des spectacles du festival Juste pour rire. L’équipe du Valet d’Cœur, qui était présente pour animer les différentes tables de jeux de cartes et de Scrabble, avait également mis à disposition toute une ludothèque. Au cours de la journée, quelques participants ont fini par se détourner des jeux « classiques » pour s’essayer à des jeux qu’ils ne connaissaient pas, tels Timeline et Skip Bo.

Les retraités en spectacle

C’est devant une salle comble que 11 retraités ont fait leurs débuts de comédiens de stand-up sur la scène de l’Agora de l’UQAM! Coachés par des professionnels de l’École nationale de l’humour, ces nouveaux talents ont bravé le trac pour monter sur scène. La soirée, animée par Patrick Tremblay, fut très variée : alors que certains nous partageaient leurs expériences de vie, d’autres enchainaient les blagues. L’une des participantes s’est même lancé le défi de faire un numéro tout en rime! Le rire et la bonne ambiance étaient au rendez-vous et le public intergénérationnel était enchanté de sa soirée.

Patrick Rozon mentionne que ce n’est que le début du Mondial des jeux senior et que cela va se développer au fil des années. Vu le bilan positif de l’édition 2017, on a hâte à l’année prochaine, en suggérant tout de même aux organisateurs de faire un Mondial des jeux senior… avec plus de jeux!