Le 23 janvier, nous vous annoncions les finalistes des As d’Or. Rappelons que ces prix prestigieux récompensent les meilleurs jeux de l’année.

Les gagnants viennent d’être révélés lors de la cérémonie d’ouverture du Festival International des Jeux de Cannes, qui s’est déroulée au Palais des Festivals.

Les voici !

As d'Or - Catégorie Enfants

Les titres en compétition de cette catégorie étaient très différents, à la fois dans les âges visés que dans les types de jeux. Bien sûr, on aurait aimé que Zombie Kidz Evolution de l’éditeur québécois Le Scorpion Masqué l’emporte… Finalement, à l’issue d’intenses discussions au sein du jury, c’est Mr Wolf qui gagne l’As d’Or dans la catégorie Enfants.

Dans ce jeu de mémoire coopératif, les parents et les enfants vont œuvrer ensemble pour tâcher de protéger les animaux de la ferme contre le loup qui se rapproche.

 

Mr. Wolfmrwolf

Un jeu de Marie Fort et Wilfried Fort

Illustré par Gaëlle Picard

Édité par Blue Orange

 

As d'Or - Catégorie Expert

Le grand prix de la catégorie Expert a été décerné à Détective : Un jeu d’enquête moderne.

Détective propose plusieurs enquêtes passionnantes où les joueurs doivent collaborer. Dans chaque partie, une base de donnée virtuelle est mise à disposition des détectives.

Les jeux d’enquête on le vent en poupe, et Détective a su s’imposer grâce à un système d’immersion très réussi et plusieurs idées originales qui rendent chaque enquête différente de la précédente.

 

Detectivedetective

Un jeu d’Ignacy Trzewiczek, en collaboration avec Jakub Lapot et Przemyslaw Rymer

Illustré par Rafal Szyma

Édité par Portal Games

 

As d'Or - Catégorie Jeu de l'année

C’est The Mind qui remporte le prix suprême. Le titre a immédiatement fait l’unanimité auprès du jury!

Dans The Mind, les joueur collaborent pour poser leurs cartes au bon moment, afin de créer une séquence croissante. Cependant, les joueurs n’ont pas le droit de communiquer, d’aucune façon : ni parole (ou son), ni gestes, ni regards… il va falloir se fier uniquement au temps laissé par vos coéquipiers pour savoir si c’est le bon moment pour jouer votre carte. Le jeu propose plusieurs « niveaux » à la difficulté croissante.

Le jury a choisi de récompenser un jeu très original qui ne laisse personne indifférent – on aime ou pas ! Cependant, dans tous les cas, on ne peut nier que The Mind est une expérience unique.

 

The Mindthe mind

Un jeu de Wolfgang Warsch

Illustré par Oliver Freudenreich

Édité par Nürnberger-Spielkarten-Verlag

 

Alors, que pensez-vous du palmarès?

 

 

Commentaires