La 5ème édition du festival Montréal joue s’est terminée dimanche 12 mars dernier. Retour sur deux des grands événements de ce festival qui propose de découvrir la culture ludique de la métropole.

Nuit blanche

Cette année encore, Montréal joue a proposé de nombreuses activités ludiques dans le cadre de la 14e édition de la Nuit blanche à Montréal le 4 mars dernier. Et malgré un froid polaire, le public était au rendez-vous!

Nuit blanche à l’hôtel de ville

Une partie d’Ice Cool ©Sophie Bezieau

Après avoir profité d’un chocolat chaud gracieusement offert dès l’entrée dans l’hôtel de ville, les participants étaient invités à monter à l’étage pour découvrir le majestueux hall d’honneur et son imposant lustre. C’est dans cette salle que le Valet d’cœur mettait à disposition du public des jeux familiaux, tels que Ice Cool, jeu dans lequel le joueur fait avancer son pingouin d’une pichenette dans un labyrinthe de glace, Panic Tower, qui mêle astuce et dextérité, ou encore Passe-trappe, Dobble, Dr Eureka, etc. Le Randolph pub ludique, quant à lui, animait des jeux de party tels Timeline en format géant dans une édition spéciale Montréal et Time’s up.

Notons que l’événement était occasionnellement ponctué de bruits d’explosion puisque le public pouvait également découvrir sur écran géant Keep Talking and Nobody Explodes, jeu coopératif dans lequel un joueur est virtuellement coincé dans une pièce contenant une bombe qui explosera dans cinq minutes. Les autres joueurs ont devant eux le manuel expliquant comment désamorcer la bombe…. mais ne voient pas la bombe en question. Les joueurs doivent donc communiquer efficacement pour trouver ensemble la solution!

À la sortie, une bénévole dirigeait chaleureusement les participants vers un photobooth afin d’immortaliser d’une photo-souvenir cette Nuit blanche.

 

Nuit blanche sur Saint-Denis
C’est sur la rue Saint-Denis que le fun continuait, grâce à des activités organisées conjointement avec les commerces ludiques du Quartier latin. Plus de 30 000 personnes ont courageusement bravé le froid pour découvrir ce site.

Le public présent a notamment pu profiter d’un parcours de mini-golf de 9 trous tous plus originaux les uns que les autres! D’autres jeux extérieurs, présentés par La Récréation étaient en accès libre, dont le Mölkky, jeu venu tout droit de Finlande, qui mélange pétanque, quilles et billard, ainsi que Jenga, des Échecs ou encore Puissance 4, tous disponibles en format géant. Les plus téméraires ont pu s’affronter en équipe dans l’Osti d’Jeu ou dans un Quiz Challenger, jeux animés par le Randolph pub ludique. Un chapiteau (chauffé!) abritait des jeux vidéo rétros et modernes et offrait la possibilité de découvrir la réalité virtuelle.

À noter que pour l’occasion, La Récréation et le Randolph pub ludique étaient gratuits et avaient prolongé leurs heures d’ouverture. L’achalandage était impressionnant et l’ambiance survoltée!

Jeux de société de Montréal

@Sophie Bezieau

C’est au Centre Pierre-Charbonneau que s’est tenu, du 10 au 12 mars, l’événement Jeux de société de Montréal. Décrit par ses organisateurs comme le plus grand rassemblement de jeux de société à Montréal, cet événement unique, totalement gratuit, a été pris d’assaut par les joueurs de tous horizons. « Nous voulions créer un événement qui allait attirer à la fois les passionnés du jeu, les curieux, les familles et les groupes de jeunes. Les gens venaient et revenaient le lendemain et restaient une grande partie de la journée, en essayant des tas de jeux et d’activités disponibles sur place! » a déclaré David Klis. En effet, grâce à la zone Apprends à jouer, les familles et les néophytes ont eu l’opportunité de découvrir, avec l’aide de nombreux animateurs du Randolph pub ludique, des jeux divers et variés, notamment ceux en lice pour le prix des Trois Lys 2017, tandis que les joueurs plus aguerris ont pu emprunter gratuitement des jeux, tout en bénéficiant de conseils personnalisés afin d’établir un choix parmi la vaste sélection de jeux disponibles dans la zone Jeux libres.

@Sophie Bezieau

L’invité spécial de cette édition, Ludovic Maublanc, auteur français de jeux de société à qui l’on doit entre autres Ca$h’n Gun$, était présent au salon et a participé à deux conférences sur la création et l’édition de jeux de société. Tout au long de cette fin de semaine ludique, différents tournois ouverts à tous ont eu lieu, notamment des tournois de Star Wars X-Wing, 7 Wonders, Ca$h’n Gun$, Netrunner ou encore Star Wars Destiny. De plus, lors de la journée du 11 mars, le public a pu rencontrer des créateurs locaux venus présenter leurs jeux, encore au stade de prototypes, mais très prometteurs.

Malgré les 600 places assises, certaines personnes ont joué assis à terre, faute de places durant le pic de fréquentation de l’événement!

Le mot de la fin de David Klis, directeur de la programmation du festival Montréal joue :

« Le festival 2017 a été un grand succès : nous avons maintenu notre qualité d’événement, reconduit nos activités majeures et nous avons poursuivi nos missions de démocratisation du jeu et de valorisation des activités et documents ludiques en bibliothèques tout en demeurant une plaque tournante de la culture du jeu à Montréal. (…) Une chose est certaine, je vais continuer à passer ce message : le jeu n’est pas qu’un simple divertissement ; jouer doit être considéré comme une activité culturelle à part entière ; le jeu rassemble, surprend, nous challenge, fait communiquer, échanger, réfléchir ; les acteurs du jeu ont un rôle important dans notre paysage culturel, particulièrement à Montréal ; il faut donc voir le jeu comme un bien culturel et pas seulement commercial. Malgré le repos que toute l’équipe a bien mérité, je pense que nous avons tous hâte de travailler à notre 6e édition! »