Hasbro lance un programme de recyclage de jouets

J’essaie d’être une personne écolo.

Je fais des courses à l’épicerie zéro déchets, je me déplace majoritairement en transport en commun, j’habite un tout petit appartement à distance à pied des commerces.

J’ai même signé le Pacte. Imaginez.

Mais il y a un côté de moi qui n’est pas écolo du tout. Je ne peux m’empêcher d’acheter des jeux vidéos et autres bébelles en plastique. Je peste contre les automobilistes, mais il y a assez de cossins en plastique fait à base de pétrole chez nous pour fournir un tank.

Heureusement, je ne dois pas être le seul, puisque la compagnie Hasbro vient d’annoncer un programme de recyclage de ses jouets.

Donner une deuxième vie à ses jouets

Hasbro a décidé de collaborer avec Terracycle, une compagnie spécialisée en recyclage.

Le fonctionnement du programme est relativement simple; il suffit de créer un compte sur le site d’Hasbro, d’imprimer une étiquette qui permettra de renvoyer vos jeux et jouets gratuitement par la poste, et l’entreprise se chargera du reste.

Avec le plastique et les autres matières ainsi récupérées, on promet de construire des bancs et des espaces de jeu, entre autres.

Avantage appréciable par rapport au recyclage traditionnel; c’est Terracycle qui s’occupe de trier les jouets envoyés. Alors, pas besoin de passer 20 minutes devant le bac à vous demander quel bout de votre jeu de Monopoly est recyclable ou non. Envoyez la boîte au complet et ils s’occuperont du reste!

Un premier pas, imparfait

C’est une initiative appréciée, mais il ne faut toutefois pas croire que le recyclage est la solution ultime à cette crise planétaire.

Pour ceux pour qui l’école primaire est loin derrière, il est toujours bon de se rappeler de la règle des trois « R »: Réduction, Réutilisation, Recyclage.

Ainsi, si vous vos jeux et jouets sont toujours en bon état, il est toujours mieux de les vendre, les échanger ou même de les donner à ceux dans le besoin avant de songer à les envoyer au recyclage.

Le recyclage, c’est bien, mais il ne faut pas croire qu’envoyer une boîte pleine de produits en plastique à des centaines de kilomètres pour qu’on les transforme dans une usine se fait sans polluer.

Idéalement, il faudrait acheter moins. Je sais, c’est difficile. Mais le produit le moins polluant, après tout, est toujours celui qui n’a pas été fabriqué.

Mais pour les jouets que vous avez déjà et qui ne sont plus utilisables, ce programme semble être une alternative tout à fait bienvenue!

En poursuivant votre navigation sur Jeux.ca, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation. En savoir plus sur notre utilisation des cookies