Bien sûr, vous auriez dû vous méfier de Mephisto. Collecter les âmes des monstres d’un donjon, en échange de fabuleux pouvoir semblait un pacte honnête. Cependant, vous n’êtes pas le seul avec qui Mephisto a conclu ce pacte. Vous allez devoir vous départager pour déterminer qui acquerra le pouvoir ultime… et qui servira Mephisto pour l’éternité!

Mephisto se présente comme un jeu de cartes d’exploration de donjon. Comme tout bon jeu de ce genre, vous allez ici récupérer des objets et combattre des créatures. Cependant, on réalise rapidement qu’il s’agit plutôt d’une chasse aux monstres, ces derniers n’attaquant jamais les joueurs (tout au plus déclenchent-ils des effets désagréables lors de leur arrivée sur le plateau). Il « suffira » d’atteindre ou de dépasser leur score d’attaque pour les vaincre. Le véritable antagonisme viendra… des autres aventuriers!

En effet, les adversaires ont le même but que vous: obtenir le plus de points d’âmes de monstres en fin de partie. Il va donc falloir optimiser ses actions, et trouver l’équilibre entre préparer ses attaques (le jeu permet d’ailleurs de beaux combos) et combattre un monstre avant qu’un adversaire ne s’en charge. Pour pimenter le tour, de nombreuses cartes déclenchent des effets qui affectent les autres joueurs.

Un des éléments les plus cruciaux du jeu est la jauge de « faveur », qui représente le pouvoir conféré par le démon. La faveur peut être augmentée de multiples façons, et son utilisation au bon moment est déterminante puisqu’elle permet de renforcer l’attaque du joueur de façon significative.

Ses mécaniques simples et efficaces font de Mephisto un petit jeu agréable pour ceux qui souhaitent plonger dans un donjon le temps d’une partie courte! La part de hasard, sans être un deal breaker, n’est pas négligeable. On l’accepte tout de même, car après tout, qui sait ce qui se trouve derrière les portes du donjon…

Si la version de base du jeu est conçue pour deux joueurs, il est possible d’y jouer jusqu’à 4. Il existe même une variante solo. Notons enfin que le jeu est pour le moment en anglais uniquement.

La campagne Kickstarter se termine le 14 février et ça se passe ici.