C’est lundi et, on le sait tous, le lundi personne n’a envie de travailler. On recherche le moindre prétexte pour procrastiner. C’est donc avec grand plaisir que je vous annonce vouloir vous aider dans votre quête de tout-faire-sauf-du-travail. Tous les lundis, je vous donne le droit de décrocher quelques minutes en vous présentant un jeu de société. Qu’il soit récent ou sorti il y a 50 ans, le jeu sera tout le temps un coup de cœur personnel.

Cette semaine, je vous propose de découvrir un jeu qui pourrait plus être qualifié d’expérience que de jeu de société. Ressemblant plus à un Livre dont vous êtes le héros, le jeu Tales of the Arabian Nights m’a fait vivre des moments drôles, épiques et dramatiques…

Tales

Et donc, qu’est-ce que c’est que ce jeu?

Déjà, la prémisse du jeu sort de l’ordinaire : les joueurs vont incarner des personnages des contes des mille et une nuits (Aladin, Shéhérazade, Ali Baba, etc.). Le but du jeu est d’accumuler Gloire et Destinée en voyageant dans le monde entier. Pour se faire, les joueurs vont se déplacer sur la planche de jeu, visitant forêts, cités, déserts et autres. Après chaque déplacement, une rencontre survient et c’est là que le jeu prend tout son intérêt.

zm layout

Le joueur pige une carte qui indique ce qu’il rencontre. Par exemple, ce peut être un Prophète. Ensuite, il lance un dé qui va déterminer, selon une une charte, quelle est l’attitude du Prophète. Celui-ci pourrait être cupide par exemple. Puis, le joueur choisit une attitude parmi une dizaine : l’attaquer, le voler, l’honorer, le suivre, etc. Selon son choix, un autre joueur prend un livre contenant plus de 2000 entrées et lit celle qui se rapporte à la situation. Une fois le paragraphe lu, le joueur peut gagner ou perdre des objets, de la richesse, mais aussi acquérir des statuts comme être blessé, marié, voire être changé de sexe. Bref, un jeu aux possibilités quasi-infinies qui ne cesse de surprendre à chaque partie. Ajoutez un soupçon d’improvisation et le jeu vous fera vivre des aventures dignes des plus grands contes.

zm cardfan
zm cardfan

Pour les curieux, le jeu est une réédition de la version de 1986 éditée par la Gallimard. À l’époque, le jeu avait gagné le prix du meilleur jeu de plateau à Los Angeles. J’ai eu le plaisir d’y jouer et j’en garde encore d’excellents souvenirs. Les plus anciens reconnaitront le look Livre dont vous êtes le héros.

le jeu des mille et une nuits un jeu dont vous etes le heros gallimard

À essayer si :

  • Vous désirez une expérience ludique hors de l’ordinaire.
  • Vous êtes un/e amateur/trice de jeux narratifs.
  • Pour vous, c’est le voyage qui prime sur la destination.

À éviter si :

  • Le hasard vous donne l’urticaire.
  • Vous êtes plus de 4 joueurs.
  • Ce que font leurs autres joueurs à leur tour ne vous intéresse pas.

Commentaires