C’est lundi et, on le sait tous, le lundi personne n’a envie de travailler. On recherche le moindre prétexte pour procrastiner. C’est donc avec grand plaisir que je vous annonce vouloir vous aider dans votre quête de tout-faire-sauf-du-travail. Tous les lundis, je vous donne le droit de décrocher quelques minutes en vous présentant un jeu de société. Qu’il soit récent ou sorti il y a 50 ans, le jeu sera tout le temps un coup de cœur personnel.

J’aime les jeux de combos, quand des effets s’enchainent, qu’on les exploite au maximum et que cela se transforme en un gros n’importe quoi. Et, à mon avis, l’un des meilleurs en ce genre, c’est Innovation.

j XfnbdL SY

Et donc, qu’est-ce que c’est que ce jeu?

Le pitch d’Innovation n’a rien de bien différent et d’atypique comparé à d’autres jeux. Dixit le site de l’éditeur :

Menez votre civilisation à travers les grandes périodes de l’histoire !

De la Préhistoire à l’Ere Numérique, guidez votre civilisation jusqu’à son apogée ! Accumulez inventions et idées révolutionnaires pour vous développer et éclipser les autres joueurs.
Tactique, opportunisme et audace seront les clefs de votre victoire !

Comme je le disais, ça n’a rien qui sort de l’ordinaire. Cependant, c’est sa mécanique qui a un petit quelque chose d’unique. Celle est conçue d’une telle façon qu’il est possible de déclencher des combos tout simplement trop puissants. Et tout le jeu est d’en abuser le plus possible jusqu’à ce qu’un adversaire vienne le contrecarrer avec un combo encore plus pété.

Le déroulement du jeu est assez simple. Au début de la partie, les paquets sont divisés par âges allant de 1 à 10 (1 étant la préhistoire et le 10 l’àre numérique). De plus, on forme un paquet de Dominations avec une cartes de chaque âge. L’objectif est d’en ramasser le plus possible pour l’emporter. Ensuite, chaque joueur reçoit 2 cartes du premier âge et en choisit une qui sera automatiquement posée

Innovation mise en place x custom

À tour de rôle, les joueurs vont pouvoir faire 2 actions aux choix parmi quatre possibilités :

  • Piocher (prendre en main une carte de l’âge où le joueur est rendu) ;
  • Poser (déposer une carte de sa main pour la mettre en jeu devant lui) ;
  • Dominer (prendre une carte du paquet domination en ayant les pré-requis) ;
  • Activer (jouer les effets d’une carte).

Et c’est à l’activation d’une carte que le jeu prend tout son sens. En bref, lorsqu’un joueur veut activer une carte, il regarde le symbole associé (arbre, ampoule, etc.) et compte la quantité qu’il possède. Si c’est lui qui en possède le plus, il pourra profiter de l’effet de la carte en toute tranquillité. Sinon, ses adversaires pourront aussi profiter de l’effet ou s’en protéger. Quand un joueur réussit à accumuler assez de Dominations ou alors que le paquet de cartes de l’âge 10 est épuisé, la partie se termine. Ou, encore plus drôle, un effet d’une carte met fin prématurément à la partie.

cbacccaaeda

Pour ceux qui trouvent que le jeu n’offre pas assez de combos brisés, il existe une extension titrée Echos. Celle-ci double le nombre de cartes du jeu pour encore plus de chaos.

fecafd

À essayer si :

  • Vous avez un plaisir à trouver comment combiner des effets de cartes et à en abuser.
  • Vous aimez l’idée que la partie se termine de façon prématurée et inattendue.
  • Vous voulez un jeu de civilisation différent plus qu’un jeu avec des ressources, des armées et plein de pions partout.

À éviter si :

  • Vous n’aimez être constamment en train de lire les effets de cartes.
  • Pour vous, un jeu est censé être juste et équilibré sans effet qui vient tout chambouler.
  • Il vous faut un plateau, des dés, des pions, des cubes en bois et autres de ce genre pour considérer jouer à un jeu.

Commentaires