Le Salon de la Passion Médiévale se déroulait du 5 au 7 mai à Montréal. Comme plusieurs GN débutent leurs activités au mois de mai, plusieurs amateurs profitent de l’événement pour compléter leur équipement pour le début de la saison. Et en se rendant au salon nous comprenons parfaitement pourquoi le mot « passion » se retrouve dans le nom de l’événement.

Premièrement, les exposants et les artisans présents sont de véritables passionnés. Les artisans nous offrent leurs créations et répondent volontiers aux questions des visiteurs. Puis, les animateurs de GN viennent présenter leur univers, qu’il soit nouveau ou existant depuis des années. Chaque année, je ressens la formidable énergie qui se dégage du salon et vois à quel point il y a des amateurs de GN au Québec.

Les visites au salon se font bien souvent entre amis et coéquipiers de GN, ce qui permet de reprendre contact et de discuter avant de se retrouver sur le terrain de jeu dans la peau de son personnage. Par ailleurs, le salon est également un lieu de rencontre; j’y ai retrouvé deux amis que je n’avais pas vu depuis des années et appris par la même occasion qu’ils faisaient aussi des grandeurs nature. Nous nous sommes donc donné rendez-vous à un prochain GN pour pouvoir jouer ensemble.

Avec ma participation à un GN mensuel (Thanagar) et l’envie d’en tester deux autres (Arkadia et Kyr’Amur), ma saison de GN s’annonce bien remplie. À quelle grandeur nature pensez-vous participer cette année, et qu’aimez-vous le plus du Salon de la Passion Médiévale?