Une campagne de financement participatif est présentement en cours sur le site de Black Book Editions pour le jeu de rôle Colonial Gothic : À l’Est d’Eden édité par Batro Games. Ce jeu d’horreur va vous faire découvrir la Nouvelle-France de 1754.

Le financement de 6 000€  (8 500 $) a été dépassé et plus de 200 personnes y ont participé. La campagne de financement se terminera le 6 avril. Un manuscrit complet à 90 % du livre de base peut être consulté gratuitement si vous voulez en savoir plus sur le jeu avant de participer au financement. Le jeu se jouera sous un système de 2D12, où la somme des résultats et des bonus doivent être supérieures ou égale à 12.

Même si le jeu n’a pas la vocation à être fidèle à l’histoire, le bouquin comprendra un chapitre sous forme de guide de la Nouvelle-France.

L’éditeur du jeu, Batro Games, a accepté de répondre à nos questions sur la campagne de financement et le jeu.

 

Q1. Vous venez d’atteindre les 7 000 € de financement, êtes vous satisfait du déroulement de la campagne ?

R1. Oui, très satisfait, d’autant plus que le nombre de souscripteurs à 48h après le lancement est satisfaisant pour ce type de campagne. Nous comptons, en fait, sur la quantité de personnes plus que sur le montant récolté : nous ne préférons pas augmenter artificiellement la somme en faisant payer plus. Au contraire, nous allons offrir des choses aux souscripteurs et nous proposons des prix très raisonnables. Bien sûr, l’équilibre financier du projet vient tout juste d’être dépassé, mais nous sommes confiants pour la suite.

 

Q2. D’où est venue l’idée de faire une adaptation Colonial Gothic en Nouvelle-France ?

R2. Je connais Colonial Gothic depuis sa première édition. Je me souviens avoir été fasciné par son titre avec le drapeau déchiré et l’idée de sociétés secrètes luttant contre des loups-garous et des vampires, des créatures amérindiennes, voire des cavaliers sans tête juste avant l’explosion de la Révolution américaine. C’est intense, c’est un contexte très, très évocateur. Action, conspiration, horreur et guerre civile : tous les ingrédients d’un bon jeu !

 

Q3. Quelles sont les principales différences avec la version de Rogue Games ?

R3. J’ai beaucoup réfléchi à sa traduction française avant d’envoyer ma proposition à Rogue Games. Au final, j’ai tenté le pari d’une version complémentaire plutôt qu’une simple traduction, une adaptation qui a nécessité presque un an de travail et de recherches, mieux adaptée au public francophone. Et quoi de mieux séduisant que de focaliser le jeu sur la Nouvelle-France, et de créer de nouvelles choses inédites ?

Autre changement majeur : utiliser une organisation historique, la Compagnie des Cent Associés, pour missionner les personnages et ainsi pouvoir écrire facilement des scénarios, tout en réduisant énormément la place des sociétés secrètes pour un jeu plus sobre, et qui est focalisé sur l’horreur et sur le contexte «réaliste».

Autre choix éditorial essentiel de cette VF : comme les Français étaient réputés pour leurs nombreuses alliances avec beaucoup de tribus amérindiennes, j’ai mis en retrait le bestiaire purement «gothique européen» et plongé les aventuriers dans le mystère des légendes tribales. Et ça marche : les joueurs français étaient effrayés et intrigués par les créatures amérindiennes durant les playtests !

Vous pouvez tout à fait combiner les deux versions du jeu : elles sont complémentaires et offrent chacune un point de vue et des thèmes différents. La version américaine joue sur la tension de la Révolution à venir, sur la libération d’un peuple, tandis qu’À l’Est d’Eden joue sur le Paradis Perdu* et la tragédie de la chute de la Nouvelle-France.

Plus précisément, la VF combine le livre de base et le supplément New France, et ajoute de nombreux compléments (scénarios, conseils, détails historiques et illustrations originales).

Les règles ont également été révisées, et ont profitées de nouveaux playtests. Le jeu est un peu plus “dur” pour les personnages, et par exemple la sorcellerie est réservée aux PNJs et aux monstres, pour mettre en avant l’alchimie et le chamanisme.

 

Q4. Votre jeu Colonial Gothic : À l’Est d’Eden va-t-il être distribué au Québec ?

R4. Nous sommes en discussion pour distribuer le jeu au Canada, effectivement, car nous pensons que cela intéressera beaucoup les francophones ! Nous invitons les personnes intéressées à contacter une boutique canadienne par exemple, pour qu’elle participe à la précommande, pour faire une commande groupée par exemple et ainsi réduire les frais de port.

Au-delà de ça, si des canadiens veulent nous envoyer des idées, des anecdotes historiques ou toutes autres informations qui amélioreraient la crédibilité et la cohérence des informations du jeu, ils sont les bienvenus !

 

Courriel de contact de Batro Games : [email protected]

*Poème de John Milton publié en 1667