RPGduJour – Récapitulatif d’Août 2017 – Partie 1

Jeux de rôle
Publié le 1 septembre 2017 à 11:00

Le mois d’août est reconnu pour être le mois des JdR, donc nous avons demandé aux membres de l’équipe de rédaction de la section d’y répondre! Nous allons séparer la liste en trois parties pour ne pas *trop* innonder Jeux.ca.

1. Quel jeu de rôle publié voudriez-vous jouer en ce moment?

Brianna : Une partie classique de DnD 5ème édition. Ça fait plus de 4 ans que je participe à des campagnes de systèmes diverses et celui qui a « tout commencé » m’intrigue.

Kevin : Star Trek de Modiphius semble très intéressant avec des modules qui semblent donner aux joueurs l’impression d’être un officier de Starfleet.

Gilles-Philippe : DnD 5ème édition. Je ne l’ai pas encore essayé et ça fait trop longtemps que je joue à autre chose qu’une bonne vieille partie de DnD.

Renaud : J’aimerais bien jouer a Changeling : The Dreaming. Il y a un concept de dualité entre être un monstre et un humain, et j’adore devoir jouer un personnage qui doit balancer ces deux parcelles de son être.

2. Quel jeu de rôle voudriez-vous voir publié?

Brianna : J’adorerais voir un jeu basé sur Zelda. C’est une série de jeux vidéo que j’adore plus que tout au monde et je crois que ça serait plutôt facile d’adapter une histoire plutôt linéaire à une campagne. Je sais qu’il existe quelques versions Homebrew pour y jouer, mais un système uniquement pour ce type de jeu serait intéressant.

Kevin : Un jeu de rôle sur la série Dragon Ball serait intéressant. Il pourrait être axé sur les combats qui pourraient être très amusant.

Gilles-Philippe : Un RPG de Heroes of Might and Magic serait vraiment génial. Le lore s’y prête déjà beaucoup avec ses nombreux héros légendaires comme Yog, Sandro, Gelu et Lord Hart.

Renaud : J’aimerais bien un jeu basé sur la série de Fable. Avec le charme et une liste intéressante de sorts du premier, le système d’avancement de 0 a 5 points dans les habiletés de Fable 2 et la possibilité de transformer son arme dans Fable 3. Je suis sûr qu’il y aurait quelque chose d’intéressant à faire.

3. Comment trouvez-vous des nouveaux jeux de rôle?

Brianna : Je dirais que c’est surtout du bouche à oreille qui fait en sorte que je découvre des nouveaux jeux de rôle… en fait, c’est toujours le cas…

Kevin : Les sites de nouvelles sur les jeux de rôle comme ENWorld ou des sites à forum comme Reddit sont des bonnes sources pour en découvrir.

Gilles-Philippe : Depuis que j’y travaille, Jeux.ca! Avant, c’était plus du bouche à oreille que j’en entendais parler.

Renaud : Je me promène sur Facebook dans des groupes tels que RPG Brigade et d’autres communautés de jeux de rôle.

4. À quel jeu de rôle aviez-vous le plus joué depuis Août 2016?

Brianna : Principalement une version homebrew du système de World of Darkness et aussi une autre campagne avec un système fait par notre propre Renaud!

Kevin : Donjons et Dragons édition 3.5, car je suis dans un groupe dont la campagne existe depuis quelques années.

Gilles-Philippe : Sur table, Courant Fractal. En jeu vidéo par contre, j’ai fait une rechute dans le MMORPG de Dungeons and Dragons justement, Neverwinter.

Renaud : Un bon mélange entre mon propre jeu de rôle (en bêta) et le jeu d’une amie légèrement basé sur le système de World of Darkness de White Wolf fusionné avec Harry Potter.

5. Quel jeu de rôle capture parfaitement l'esprit du jeu?

Brianna : Je crois que World of Darkness, malgré les éléments fantastiques, représente bien la réalité et j’aime beaucoup cela. Côté système, pour ne pas avoir de pénalités qui s’appliquent à tes jets, c’est important de mettre des points un peu partout parce que tout personne normale est capable de faire un peu de tout, sans pour autant être un maître dans le domaine. De plus, ça peut être très glauque et sans pitié comme jeu, comme la vie de tous les jours.

Kevin : Je dirais Shadowrun, un jeu de rôle de fantaisie cyberpunk. Ce n’est pas mon jeu préféré, mais j’aime beaucoup les innombrables possibilités de personnalisation.

Gilles-Philippe : Le cover de Shadowrun est définitivement le plus évocateur pour moi du style de monde qu’on rencontre dans une partie. C’est même ce qui m’a poussé à y jouer à l’origine.

Renaud : World of Darkness je crois est parfait pour représenter l’univers. Un fusil peut facilement tuer un humain, tout comme les griffes d’un loup-garou de 300 lbs. Il n’y a pas de créatures avec un million de points de vie… seulement des créatures capables de vous désintégrer… Comme dans la vrai vie, quoi!

6. Si vous pouviez jouer à chaque jour de la semaine, qu'est-ce que vous feriez?

Brianna : Je ne serais pas capable de faire une partie à chaque jour de la semaine. Je finirais par vouloir arracher la tête de tout le monde… J’ai besoin d’être seule dans ma bulle souvent, d’accord?

Kevin : J’essaierais d’avoir une campagne dans un seul jeu qui suit de jour en jour. Après 5-6 sessions, je jouerais une session d’un autre jeu pour faire différent.

Gilles-Philippe : N/A

Renaud : De la bière, des coussins poufs, pleins de collations et « une shot » épique et atmosphérique.

7. Quelle était la session de jeu de rôle qui vous a marqué le plus?

Brianna : Dans la partie de notre cher Renaud, j’incarne une femme-chat barde qui fait de l’escrime. Pour vous mettre en contexte un peu, elle a beaucoup d’énergie et ça se traduit avec ses habiletés qui sont presque toutes influencées par ses cases de mouvement. Pendant une des sections d’un des « boss », il y avait beaucoup de créatures qui sont apparus devant notre groupe, mais… Cette phase n’a pas durée longtemps parce qu’elle a décidé de se lancer d’un bord de la carte à l’autre pour tous les décimer. Je vous laisse imaginer le regard de découragement de Renaud en voyant ses « mobs » disparaître aussi rapidement sous ses yeux.

Kevin : Il n’y en a pas une en particulier qui me vient en tête. Par contre, celles qui m’ont marqué le plus sont celles qui ont été d’une très grande hilarité dont je ne peux pas les décrire ici.

Gilles-Philippe : La première partie que j’ai fait, j’étais avec des amis et on débutait pas mal tous dans le monde des jeux de rôle. Ça l’a donné pas mal la campagne la plus absurde et la plus drôle que j’ai fait de toute ma vie. Ce jour là, j’ai compris que les jeux de rôle sur table, c’est génial et on a toujours du plaisir.

Renaud : Je ne vais jamais oublier ma première partie de Donjons et Dragons 2ème Édition. Mon personnage est mort aux mains d’une momie, et son cousin quasie identique est arrivé dans le donjon lorsque tout était presque terminé et j’ai volé le pognon et laisser les autres joueurs mourir… Je sais, j’étais horrible.

8. Quel bon jeu de rôle est parfait pour une session de 2 heures et moins?

Brianna : Je ne pourrais pas dire, je n’ai pas participé à assez de jeux de rôle différents. Du moins, de ceux auxquels j’ai participés, je n’en connais pas qui peuvent se jouer en 2 heures.

Kevin : Descent est parfait pour ce genre de session. C’est une bonne combinaison de jeu de table et jeu de rôle qui est facile à comprendre et donne même la possibilité d’en faire une plus grande campagne si les joueurs le veulent.

Gilles-Philippe : Dread, le temps de survie d’une tour de Jenga n’est jamais bien long de toute façon.

Renaud : N’importe quel jeux d’horreur. On ne veut pas perdre l’intérêt ou le suspense des joueurs. Je devrais dire Dread ou Descent.

9. Quel jeu de rôle est parfait pour 10 sessions?

Brianna : Je crois que n’importe lequel JdR peut durer 10 sessions si c’est bien organisé et planifié.

Kevin : Call of Cthulhu est un bon choix si la campagne doit avoir une finalité. Étant donné que les joueurs incarnent des humains dans un univers qui est extrêmement dangereux, dont la santé mentale et la constitution des personnages sont très fragiles, c’est très facile de concevoir une fin avec quelques sessions.

Gilles-Philippe : Tous les RPGs peuvent s’étendre sur 10 session avec un peu de créativité. Tant que les personnages survivent.

Renaud : Presque n’importe quel JDR, si bien planifié, peut s’etendre sur 10 sessions.

10. Où vais-je pour des critiques de jeux de rôle?

Brianna : Je n’en ai pas vraiment cherchés, mais je crois qu’il serait possible d’en trouver des potables sur Youtube considérant qu’il y a des milliers de vidéos de critiques sur tout.

Kevin : Généralement, Youtube est une bonne source pour trouver un ou plusieurs vidéos qui donnent des critiques sur un jeu de rôle en particulier.

Gilles-Philippe : Nulle part. Je trouve une copie du livre et je le lis. J’aime mieux me faire ma propre opinion.

Renaud : Je regarde Youtube, on y trouve de tout. Sinon, je ne fais qu’une recherche simple sur Google et je compare les résultats.