Partout au monde, les gens inventent de nouveaux jeux ou revisitent les règles de jeux existants. Certains, passionnés par le sport, se sont dédiés à la création de nouveaux sports très peu connus du public. Les chroniques Sport Alternatif ont pour but de faire découvrir ces activités sportives aux gens qui sont à la recherche d’une expérience différent

Partout au monde, les gens inventent de nouveaux jeux ou revisitent les règles de jeux existants. Certains, passionnés par le sport, se sont dédiés à la création de nouveaux sports très peu connus du public. Les chroniques Sport Alternatif ont pour but de faire découvrir ces activités sportives aux gens qui sont à la recherche d’une expérience différente.

Portrait: Le Airsoft

airsoft1

 

L’airsoft consiste en une variante moins salissante et plus abordable du paintball. Très réalistes, les airsofts, ou BB guns, permettent à leur propriétaire d’accéder à aux sports de tir, sans devoir se soucier des restrictions causées par les  lois sur les armes à feu dans plusieurs pays. Toutefois, le tir récréatif n’est pas la seule utilisation possible pour ces répliques ultra-réalistes. Des ligues d’airsoft ont vu le jour un peu partout au Canada et au Québec, entièrement régies par les joueurs.

Parties récréatives

Tous les moyens sont bons afin d’organiser ces parties. Plusieurs centre de paintball comme les Action500 accueillent des parties d’airsoft occasionnelles et certains centres sont spécialisés dans l’airsoft, comme AirsoftQC à Montréal. Par contre, la majorité des évènements sont organisés par les joueurs par le biais de groupes Facebook ou de forums dédiés à ce sport. Tantôt sur un terrain, tantôt dans un bâtiment désaffecté, les propriétaires de ces endroitschargent un petit montant aux soldats de fortune à la recherche de sensations fortes.

Mil-Sim

Les simulateurs militaires (ou Mil-Sim) sont des parties de plus grande envergure qui respectent un certain niveau d’authenticité. Dans ces parties particulières, les joueurs peuvent incarner un soldat, un sergent ou même un général d’armée en guerre. Les joueurs participant à ces évènement ne manquent pas de ressources. Affublés de walkie-talkies, équipés de drones et autres appareils, les Mil-Sims sont l’expérience ultime en ce qui a trait au airsoft.

Règles et usages de base

En général, il est nécessaire d’être majeur pour participer, principalement pour des raisons de sécurité et parce qu’il faut être âgé d’au moins 18 ans pour pouvoir acheter une arme airsoft partout au pays. Durant une partie, à moins d’indication contraire, lorsque touché à n’importe quelle partie du corps, un joueur est considéré mort et doit s’étendre par terre ou se retirer du jeu. Il est d’usage pour tous les joueurs de posséder un morceau de tissu rouge ou orange surnommé «killrag» et de  le  placer en évidence sur soi (en général sur la tête) pour indiquer que l’on est mort. Dans plusieurs endroits, les équipes sont définies par des couleurs de camouflage. Règle générale, le camouflage n’est pas obligatoire; seulement la couleur. Finalement, dans le cas des terrains extérieurs, les billes biodégradables sont obligatoire afin d’éviter la pollution.

Législation et sécurité

Il est important de garder à l’esprit que même s’il s’agit de répliques avec des projectiles de plastique, les armes d’airsoft sont dangereuses et doivent être manipulées comme tel. Le port permanent de lunettes de sécurité est hautement recommandé et les centres intérieurs vont parfois jusqu’à imposer le port du masque complet. Aussi, bien qu’il ne s’agisse que de jouets, les fusil sont des répliques très fidèles de vraies armes à feu. La loi requiert que toutes les armes jouets aient un embout orange et un châssis transparent afin d’être identifiables. Si vous ne répondez pas à ces critères, il est recommandé de n’utiliser vos armes seulement sur un terrain privé et sécurisé afin d’éviter tout malentendu avec les forces de l’ordre.

Traitez votre équipement comme s’il était vrai et vous éviterez toujours les problèmes.

Budget à prévoir

airsoft2

 

Débuter dans le milieu n’est pas donné. Le coût de départ varie entre 200$ et 3000$. Le prix du fusil dépend des fonctions qu’il offre (Semi auto, 3-burst, Full auto), du système de propulsion (électrique, à gaz ou à ressort) et du type de matériel de fabrication (plastique, Full metal, fibre de carbone). Plusieurs magasins de plein-air et spécialisés vendent des armes d’airsoft mais la majorité de la sélection est sur internet. Les munitions, par contre, se vendent dans la plupart des magasins au prix du calibre pour 5000 billes (ex: cal .20 = 20$ pour 5000 billes), ce qui rend les coûts généraux beaucoup plus abordables. Le reste de l’équipement demeure facultatif, mais les joueurs d’airsoft peuvent investir jusqu’à 10 000$ sur leur équipement en veste tactique, sacs de transport, vêtements et bottes de grade militaire, etc. Le prix des parties varie entre 10$-35$, dépendamment du terrain et de l’organisateur.