Un bon système ou un bon livre des règles sont des éléments très importants, mais n’est pas ce qui définit ce type de jeu. Laissez-moi vous donner quelques petits trucs, astuces, avis et recommandations sur comment bien faire son RP et pourquoi ça en vaut la peine.

Pour ceux qui lisent quelque peu mes textes, vous savez que je suis une grande fervente, certaines fois oppressante défenseure du roleplay (l’action de jouer un personnage). Pour moi, c’est ce qui définit le jeu de rôles. Un bon système ou un bon livre des règles sont des éléments très importants, mais n’est pas ce qui définit ce type de jeu. Laissez-moi vous donner quelques petits trucs, astuces, avis et recommandations sur comment bien faire son RP et pourquoi ça en vaut la peine.

C’est ce qui lui donne vie

Sans roleplay, le personnage n’est que des statistiques et des numéros sur une fiche. Certes, il peut toujours faire des actions, surtout dans une partie de jeu sur table, mais il sera toujours robotique, sans personnalité, ni caractère. Donnez-lui du pep! Au lieu de dire: « mon personnage demande à l’elfe de l’aide pour faire son arc à flèches », jouer-le. Donnez-lui un accent, une manière de parler, essayez: « Howdy, mon petit oreillon pointu! M’aiderais-tu don à finirions mon tire flèches? » ou encore « Très cher gentilhomme, puis-je acquérir vos talents dans la fastidieuse tâche qu’est de concevoir mon arc? » Sans même avoir entendu ma voix, vous savez que l’un des personnages est quelque peu… de la campagne, disons le ainsi, et que l’autre est plus éduqué voire prétentieux. Même message, deux personnalités totalement différentes, donc deux réactions différentes.

Ses limites sont les vôtres

Sachez que la manière que vous interprétez votre personnage est ce qui le défini. Ses limites sont ce que vous pouvez et voulez jouer. Si vous n’êtes pas capable de jouer un être purement méchant et rapace, votre personnage ne pourra jamais l’être lui non plus. Si vous êtes capable de grandes verves et de faire des accents dignes des plus grandes cultures de ce monde, votre personnage peut le faire lui aussi. Ses limites sont déterminées par les vôtres.

Un bon RP n’égale pas grand parleur

Un bon jeu n’est pas obligatoirement défini par le fait de parler à profusion. Vous n’êtes même pas obligés d’être social pour avoir un bon RP. Fait vécu : dans l’une de mes innombrables parties de jeu sur table, mon meilleur ami et moi-même jouons deux jumelles hautes en couleur, la sienne est muette et la mienne lui sert de traductrice. Il me laisse la totale responsabilité du blabla avec les autres. Comment réussit-il à bien incarner son personnage? Il gesticule, fait des grimaces, fait les mêmes gestes que moi pour accentuer l’idiotie de nos personnages. Un garde qui ne parle pas et suit les ordres au pied de la lettre est aussi un bon RP.  Un personnage super timide qui se cache et parle peu est aussi un bon RP. Il ne faut pas associer monologue, dialogue de vingt page, répartie sans précédent à un bon RP. Suivre son personnage et le faire participer à sa manière c’est ça un bon RP.

Il se traduit aussi dans vos gestes

En grandeur nature, si je joue une belle et douce geisha aux allures intemporelles, je ne la ferais pas s’asseoir les jambes écartées, le dos courbé, et elle ne marcherais pas d’un pas lourd. Je m’assiérais en douceur et je marcherais comme si je flottais. Je ferais des mouvements délicats. Si je joue un orc barbare, là je m’écarte, je crache par terre, je me frappe le torse. La gesticulation indique beaucoup sur quelqu’un dans le monde réel et ça s’applique aussi en jeu.

 

P.S. : Je suis allée dans les stéréotypes, mais si vous voulez jouer un/une orc qui a la grâce d’une ballerine, allez-y! Mais je veux des photos, ça doit être hilarant!

Costumes et accessoires adéquats

Ici, je ne vous demande pas de vous ruiner en armure pour chaque personnage que vous faites, mais si vous êtes un Drow, pitié maquillez-vous en noir! Votre habit laisse entrevoir une partie de votre personnalité. Un punk dans la rue, on ne peut pas dire s’il est gentil ou non, mais à son allure on sait qu’il n’est pas conformiste. Sur le même ordre d’idée, un voleur ne sera pas en robe rose à paillettes. Aujourd’hui, avec internet et tous les magasins de costumes qui sortent à l’Halloween, il n’y a plus d’excuses pour un costume qui n’est pas adéquat. Il existe aussi plein d’artisans québécois de renom qui peuvent vous faire de magnifiques armes et armures si vous lui mettez le prix. Sans y mettre un budget de roi, il existe plein de petits indépendants, comme des couturiers, forgerons et d’autres fabricants que le merveilleux monde de l’internet peut vous aider à trouver. Alors allez hop! On se fait un bon costume. On encourage le commerce d’ici.

Donc

Je n’ai qu’énuméré une fraction des choses qui font du RP LA chose que j’aime le plus dans l’univers du jeu de rôles. Si jamais vous êtes gênés de vous lancer dans les grandes discussions en jeu, commencer par un RP plus calme. Souvenez-vous, les limites de vos personnages sont les vôtres.

Ah, et vous savez quoi? Jasons ensemble, comptez-moi vos plus belles passes de RP dans la section des commentaires. J’adore tellement les lire! J’aimerais de l’inspiration pour mes parties.