Un bon maître du jeu se doit d’être en mesure d’improviser rapidement pour adapter la partie aux actions des joueurs. Ces derniers vont toujours être en mesure de vous surprendre et de vous mettre face à une situation que vous n’auriez pas imaginée.

Tuto de MJ

En tant que MJ, vous allez parfois devoir modifier votre campagne et rebondir rapidement si votre session de jeu que vous aviez prévue tombe à l’eau à cause d’une action imprévisible. Voici cinq conseils pour éviter d’être pris au dépourvu et même de créer des nouvelles possibilités de jeux après une action improbable de la part de vos joueurs.

 

 1. Avoir une idée globale de votre aventure

Cela semble évident, mais une bonne préparation va vous permettre d’avoir une idée générale de comment vont  agir vos joueurs. Notez les éléments clés de votre scénario. Si jamais vos joueurs n’agissent pas comme vous l’avez prévu, passez au prochain point.

 

2.  Écrire le scénario avec un minimum de flexibilité

Si vos joueurs doivent absolument avoir une information ou rencontrer un PNJ, prévoyez plusieurs possibilités pour eux d’avoir ce qu’ils ont besoin pour continuer dans votre campagne. Par ailleurs, vous allez peut-être devoir inverser ou reporter à plus tard une partie de l’aventure.

 

3. Avoir une réaction cohérente

Si, en tant que MJ, vous êtes face à une action incohérente, voire dangereuse, de vos joueurs, vous pouvez faire passer le message plus ou moins subtilement que ce n’est pas une bonne idée, mais jouez la scène. Par exemple, un ou plusieurs joueurs décident d’attaquer un noble, mais ils sont en plein milieu de la rue à la vue de tous. Dans ce cas-ci, en cas de réussite, comment est-ce que le joueur va agir par après? Prendre le contrôle de la ville? En cas d’échec, vont-ils devoir faire face à la justice ou s’échapper de la prison? Vous pouvez ainsi ajouter du contenu à votre campagne grâce à une action d’un joueur que vous n’aviez pas prévue.

 

4. La mort d’un PNJ important

Le pire scénario qui peut arriver à la suite d’une action imprévue des joueurs, c’est la mort d’un PNJ ou la destruction d’un objet qui était vitale à la quête. Si cela arrive, il faut rester calme et jouer le jeu comme si ça ne causait pas de problèmes. Après, vous avez deux possibilités pour modifier votre scénario pour faire comme si de rien n’était : créer un nouveau PNJ pour remplir le rôle manquant ou continuer votre campagne en prenant en compte que le joueur a peut-être saboté leur chance de réussite. Laissez leur quand même la possibilité de réussir, mais ils vont devoir réaliser au courant du scénario que leurs actions ont des conséquences désastreuses. Utilisez les mêmes conseils si jamais ils décident d’aider un ennemi ou s’ils n’embarquent pas dans l’amorce de votre quête. Les destins héroïques des personnages vont toujours finir par les rattraper.

 

5. Parler avec vos joueurs

N’hésitez pas à parler avec vos joueurs si jamais vous préférez un scénario plus linéaire sans de mauvaises surprises. La relation entre le MJ et les joueurs est primordiale. Le jeu de rôle n’est pas un combat entre les deux entités, mais une histoire qui va se construire ensemble.

 

Bonus. Pour les joueurs

Vous êtes libres d’effectuer vos actions comme vous pensez que votre personnage agira. Par contre, ne cherchez surtout pas à détruire ce que construit votre MJ pour vous. Oui, vous être libre de faire des actions imaginatives, de tuer un PNJ ou de ne pas faire une quête. Votre action aura des conséquences en jeu et soyez en conscient. Cependant, démolir un scénario en conséquence de cause et empêcher l’aventure de progresser et ne collaborant pas avec les autres joueurs n’est pas dans l’esprit du jeu de rôle

Voilà, j’espère que cela va vous aider dans vos parties!