De nos jours, qui dit convention geek dit cosplay, costume et surtout Mascarade! Cette activité très populaire prend de plus en plus de place, et ceux qui ont participé à Comiccon 2017 ont été bien servis à ce chapitre: confection d’armes et de déguisements, conférences, ou simplement en regardant les multiples cosplay de leurs personnages préférés qui se promenaient sur le plancher. Parmi les plaisirs du cosplay se trouve cette joie de pouvoir incarner un personnage que nous aimons, et pouvoir le montrer aux autres. C’est pourquoi Mascarade a pris tant d’importance dans les conventions sur la culture geek.

La Mascarade est un spectacle où l’on peut montrer notre costume et personnifier un personnage sur une scène devant un large public. On peut jouer son personnage à l’aide d’une bande sonore, en faisant du lip-sync, en faisant une chorégraphie, bref, tout ce qui peut vous paraître créatif. Vous pouvez y participer seul ou en groupe. La Mascarade encourage la créativité et l’effort mis sur la conception du costume et du maquillage, ainsi qu’à la qualité de leur réalisation. Pour certains, par contre, ce spectacle peut être coûteux et demander beaucoup de temps qu’ils n’ont pas. Pour cette raison, plusieurs pratiquent plutôt le casual cosplay, c’est-à-dire un déguisement peu coûteux et accessible, leur permettant quand même de participer à plusieurs concours sans pour autant avoir à participer à la Mascarade.

Depuis quelques années, on peut voir des concours de Cosplay RPG Battle (ou bataille de jeu de rôle costumée) dans  plusieurs conventions. Ces batailles ressemblent beaucoup aux types de combat au tour à tour que l’on retrouve dans les vieux RPG japonais traditionnels, comme  Final Fantasy, Chrono Trigger et Dragon Quest. Deux équipes de trois joueurs s’affrontent en personnifiant leurs personnages préférés. Ils ont le choix entre six classes classiques comme le guerrier, l’attaquant et le défenseur, chacune leur donnant accès à des attaques et pouvoirs spéciaux appropriés. Les pouvoirs et le statut de chaque personnage sont affichés sur un écran géant représentant les feuilles de personnage.

Comment ça marche ?

Une partie typique débute avec six volontaires. Le premier combat auquel nous avons assisté mettait en scène, du côté gauche, Sailor Who (un costume incluant des références à Sailor Moon et Doctor Who), Sasuke de Naruto et Postal Dude du jeu Postal. Du côté droit, nous avions Steve de Minecraft, Tortue Géniale de Dragon Ball et Raphael des Tortues Ninjas. En face d’eux se trouve un animateur pour gérer les actions des joueurs. Le but est de faire gagner votre équipe en utilisant votre créativité et les références culturelles liées à votre personnage. Par exemple, la première attaque ressemblait à ceci : Tortue Géniale fait une attaque spéciale (Kamé Hamé Ha) sur Sailor Who; en contre-attaque, Sailor Who tente de séduire Tortue Géniale pour affaiblir ces capacités, tandis que Raphael redonne de la vie à Tortue Géniale. En fait, la créativité des joueurs est la seule limite au jeu. Il est possible de donner des coups, d’utiliser ou de guérir des alliés et même de séduire, aveugler ou affaiblir l’adversaire.

Cette activité offre beaucoup de plaisir aux spectateurs et aux participants. Tous et chacun peuvent contribuer aux références culturelles geek dans ce spectacle interactif. Cette activité offre un moyen simple et agréable de participer à un spectacle avec le fandom sans devoir mettre tous les efforts que nécessiterait la participation à la Mascarade. Soyez à l’affût de cette activité à votre prochaine convention!