Je joue Arman, homme dans la vingtaine et orphelin. Le gardien des arcanes (maître du jeu) me dit : « Arman, fais-moi un jet de conduite. » Je commence à stresser et regarde nerveusement ma fiche de personnage. Conduite 65. J’ai 65% de chance de réussir mon jet, donc pourquoi est-ce que je stresse?

Je joue Arman, homme dans la vingtaine et orphelin. Le gardien des arcanes (maître du jeu) me dit : « Arman, fais-moi un jet de conduite. » Je commence à stresser et regarde nerveusement ma fiche de personnage. Conduite 65. J’ai 65% de chance de réussir mon jet, donc pourquoi est-ce que je stresse? Je prends alors mes dés bleus (je préfère garder les rouges pour  quand je suis MJ), les brasse bien comme il faut, et les lance. Silence. Regard affolé. Déni. 83, c’est un échec. Le MJ me regarde, je le regarde et je dis « Échec ». Il m’explique alors comment j’ai rayé deux bagnoles en voulant réaliser un stationnement en parallèle, chose qui, bien sûr, rend fou de joie le frère d’Arman qui s’empresse d’aller mettre des pubs de son garage sur les voitures endommagées.

Je me rappelle pourquoi j’avais peur de ce jet: JE N’AI JAMAIS RÉUSSI UN JET DE CONDUITE DE LA CAMPAGNE. Après plusieurs séances de jeux sur Les Masques de Nyarlathotep, une superbe campagne pour L’Appel de Cthulhu en passant, je ne suis pas foutu de réussir un jet de cette compétence. Pour ceux n’étant pas familiers au système D100, il suffit de faire un jet inférieur ou égal à la valeur de la compétence pour réussir. Donc, avec 65, je devrais réussir mon jet la majorité du temps. Et bien non, je suis incapable d’avoir un résultat correct. Heureusement, mes échecs n’ont pas eu de conséquences trop néfastes. En même temps, avec le même perso et les mêmes dés, j’ai réussi des jets pour des trucs incroyables. Notamment rouler un 10 sur une compétence à 10% pour se cacher, et éviter de finir en prison (j’ai quand même fini en prison, mais ça, c’est une autre histoire).

Peu importe le jeu ou le personnage, nous avons toujours une compétence avec de relativement bonnes statistiques, mais pour une mystérieuse raison, nous sommes incapables de réussir un jet convenable de cette compétence. Ça peut être relativement amusant comme dans le cas d’Arman lorsque le jet en question implique une compétence secondaire ou un jet sans grande conséquence. Cependant, si c’est sur une compétence centrale du personnage… ça peut faire mal… très mal. Nous ne voulons pas d’un guerrier orque incapable de réussir son jet de force!

Je lève donc mon verre à tous les jets que je devais réussir que j’ai raté et à ceux que je pensais impossibles, mais que j’ai réussis. Et vous, quelles sont vos histoires de jets maudits?

À voir aussi