Rocket League Championship Series saison 3

Source: Source : Rocket League eSports

Après plus de deux mois d’attente, les Rocket League Championship Series (RLCS) nous ont enfin donné quelque chose à se mettre sous la dent le 7 février dernier : les détails de la 3e saison du circuit professionnel de Rocket League !

 

Enfin quelque chose à se mettre sous la dent !

On se rappelle, le 6 décembre dernier, de l’excitante victoire de l’équipe européenne FlipSid3 Tactics au tournoi LAN à Amsterdam, où ils ont raflé la première place en battant deux séries de suite la puissante équipe de Mock-It eSports,après avoir remonté la bracket perdante presque au complet. Si vous êtes un amateur de Rocket League et que vous n’avez pas eu la chance de voir cette finale, je vous recommande fortement d’aller faire un tour du côté de la chaîne Twitch des RLCS et de vous mettre en appétit pour la saison qui arrive.

Format et horaire de la saison 3

Le format de la saison 3 s’avère assez identique à celui de la saison 2; 8 équipes nord-américaines et 8 européennes disputeront chaque fin de semaine 1 ou 2 matchs dans une formule round-robin, avec en bout de ligne un tournoi de séries éliminatoires par continent et un dernier tournoi international où l’on couronnera les champions de la saison.  Le tableau suivant donne un résumé des étapes de la saison :

Source : Rocket League eSports

On constate d’ailleurs le retour du Mid-season Mayhem, un tournoi de mi-saison introduit la saison dernière, mettant en vedette des matchs avec des modificateurs loufoques comme une balle cubique ou bien l’absence de gravité, ainsi que des arènes non-conventionnelles.

Pour de plus amples informations, référez-vous à cette publication sur Reddit, qui trace de manière assez complète le portrait de la saison à venir.

Équipes à surveiller

Bien entendu, il faut d’abord en arriver à 8 équipes pour chaque continent avant que la saison prenne son envol, et c’est là que la phase de qualifications entre en jeu. Plusieurs centaines d’équipes se livreront de chaudes luttes dans un tournoi de style double élimination, et les 4 premières équipes de la bracket gagnante et de la bracket perdante de chaque continent se qualifieront pour les RLCS.

Les équipes favorites pour ces qualifications sont déjà bien résumées dans ces deux tableaux (Amérique du Nord et Europe). Puisqu’il serait assez fastidieux de commenter sur chacune de ces équipes, je vais y aller avec des observations sur les deux équipes auxquelles je porterai une attention particulière pour chaque continent, ainsi qu’une mention spéciale sur une équipe de la scène locale.

Amérique du Nord

NRG Esports

Seule équipe nord-américaine de la saison 2 qui n’a changé qu’un seul joueur de sa formation partante, il sera intéressant de voir comment se comportera NRG suite à leur performance, disons-le, décevante au LAN de la saison dernière. L’ajout de GarrettG, un striker reconnu, à la place de leur coéquipier de longue date SadJunior rend selon moi l’équipe de NRG plus redoutable que celle de la saison 2, mais l’équipe semble avoir de la difficulté à trouver un rythme constant depuis le changement.

 

Team Iris

Nouvelle équipe pour cette saison-ci, Team Iris se compose de joueurs talentueux et assez expérimentés, et il serait très surprenant de les voir exclus des RLCS. Les résultats sont là depuis deux mois avec plusieurs premières places dans les tournois majeurs nord-américains, et le haut niveau d’habileté individuelle des joueurs de cette formation promet d’en mettre plein la vue!

 

 

DatZit Gaming

Il sera intéressant de suivre le parcours de l’équipe affiliée au Réseau des sports (RDS) et vainqueur du dernier Lan ETS, soit DatZit Gaming. Pour avoir assisté en direct à la finale du tournoi à la Place Bonaventure de Montréal, je crois que l’équipe de DatZit Gaming possède le potentiel pour faire un bon bout de chemin dans les qualifications, si ses joueurs jouent avec confiance et aplomb. Leur route peut cependant s’arrêter tôt s’ils connaissent de moins bons moments comme il est arrivé en finale du Lan ETS. Souhaitons-leur la meilleure des chances!

Europe

Mock-It eSports

La nouvelle formation de Mock-It eSports a fière allure à l’aube des qualifications. Les deux joueurs français Kaydop et Fairy Peak ont récemment fait la pluie et le beau temps dans les tournois majeurs de doubles, et l’addition de l’ancien joueur de Northern Gaming Miztik complète assez bien le duo.  L’équipe de Mock-It joue avec confiance présentement, et ils seront assez difficiles à arrêter.

 

 

Pocket Aces

J’ai bien hâte de voir comment se comportera l’équipe Pocket Aces suite au départ de Deevo. Malgré le talent indéniable du nouveau venu chausette45 (oui, c’est bien son nom!), je crois que Pocket Aces constituait une meilleure équipe avec Deevo, qui, selon moi, s’est avéré le joueur le plus utile du trio au dernier LAN des RLCS.

Place aux qualifications!

La première fin de semaine de qualifications s’est déroulée les 4 et 5 mars derniers sans diffusion officielle des matchs, mais soyez toutefois assurés qu’un grand nombre de joueurs ont diffusé leurs propres matchs sur leur chaîne Twitch. La seconde fin de semaine de qualifications sera officiellement diffusée sur la chaîne Twitch de Rocket League les 11 et 12 mars prochains pour finaliser la liste des équipes participant aux RLCS.

Il est bon de noter, en terminant, que Rocket League s’avère un jeu en constante évolution, et le calibre de jeu est présentement plus élevé que jamais. On remarque d’ailleurs une plus grande parité au niveau des équipes d’élite que l’an dernier, et il est probable qu’il y ait des surprises au cours de ces qualifications. Tout ceci au profit des téléspectateurs, qui seront assurés d’un excellent spectacle.

Sans plus attendre, place aux RLCS !

En poursuivant votre navigation sur Jeux.ca, vous acceptez l’utilisation de cookies pour améliorer votre navigation. En savoir plus sur notre utilisation des cookies