Ce début Mai, Toornament, l’entreprise Montréalaise spécialisée dans l’organisation et la gestion de tournois eSport, annonçait la sortie imminente d’une toute nouvelle plateforme d’organisation de tournois adaptée aux Battle Royales. Cette nouvelle solution facilitera grandement l’organisation de compétitions majeures sur des titres comme PUBG, Fortnite et Darwin Project.

Une plateforme compétitive spéciale Battle Royale

On a toutes les raisons du monde d’être sceptiques quant à la possibilité de gérer des tournois eSport sérieux sur des titres Battle Royale. Comment organiser une compétition cohérente et garder le fil des scores en temps réel sur des jeux impliquant parfois jusqu’à cent joueurs par partie? Toornament, une entreprise basée à Montréal, a adressé ce problème en ajoutant à sa plateforme une fonctionnalité optimisée pour ce genre de jeu.

Cette nouvelle fonctionnalité offre notamment plus de flexibilité pour les organisateurs de tournois et calcule les scores des différents joueurs en fonction de leur nombre de kills et de leur rang final à l’issue de plusieurs parties. Son objectif principal est de faciliter le travail des organisateurs voulant créer des tournois sur des titres comme PUBG, Fortnite et Darwin Project. Elle est en mesure de soutenir des compétitions pouvant inclure jusqu’à 4,096 participants pour 100 joueurs par match.

Source de l’image: Actualitesjeuxvideo.fr

Battles Royales: un vrai futur dans le eSport?

Face à la popularité grandissante des Battle Royales qui battent des records d’audimat sur Twitch, une scène compétitive importante s’était déjà formée sur ce genre de jeu. Cela ne vous a sans doute pas échappé, un tournois de Fortnite majeur s’est déjà tenu à Las Vegas en Avril dernier. En réponse à Epic Games, PUBG. Corp a à son tour annoncé le lancement de sa première compétition majeure, la PUBG Global invitational, qui se tiendra à Berlin entre le 25 et 29 Juillet prochain et à l’issue de laquelle vingt équipes professionnelles se disputeront la modique somme de 2 millions de dollars. Si certains penseront peut-être le contraire, l’équipe Montréalaise de Toornament anticipe un avenir compétitif prometteur pour les Battle Royales, et est plus que jamais déterminée à contribuer au développement de cet aspect encore naissant du sport électronique. 

Pour citer directement le directeur marketing de Toornament, Michael Daudignon: «Le phénomène Battle Royale a battu des records en termes de ventes et de streaming. Nous croyons désormais qu’il peut contribuer à démocratiser le eSport et encourager des millions de joueurs à se lancer dans la compétition, ce qui n’a jamais été aussi facile. Avec le développement de cette nouvelle fonctionnalité, nous voulons faciliter le travail des organisateurs au même niveau.»

L’entreprise Montréalaise était déjà très présente sur la scène eSport et proposait depuis plusieurs années des solutions gratuites et personnalisables pour l’organisation de tournois sur des titres classiques tels que Overwatch, League of Legends, CS:GO ou même Clash Royale. Ses plateformes étaient déjà utilisées lors d’événements majeurs tels que l’ESWC. La sortie de cette nouvelle plateforme est une contribution importante visant au développement du genre Battle Royale en eSport.