Une nouvelle surprenante est tombée le 6 février dernier via le compte Facebook de la Fédération Québécoise de Sports Électroniques.  Ils en avaient glissé un mot lors de leur lancement l’année dernière, mais aucun détail n’avait encore été dévoilé.

Le programme des Cyber Espoirs est officiellement annoncé.  La première étape sera une compétition sur le populaire jeu Overwatch, sur ordinateurs seulement.  Les participants d’établissements collégiaux et universitaires pourront s’affronter  lors des qualifications prévues les 1er et 2 avril prochains.  La Ligue sera officiellement inaugurée à la session scolaire d’automne 2017 et les inscriptions débuteront la semaine prochaine.

Ce sont 8 équipes qui se vont se qualifier pour participer à la première saison et se disputer une bourse de 2500$.  Les équipes retenues recevront automatiquement une bourse de départ.  Un montant additionnel sera versé pour chaque partie jouée.  Finalement, les gagnants recevront un montant additionnel.  

Seuls les étudiants au CÉGEP ou à l’université (des preuves seront demandées) pourront participer.  Il faudra être âgé de 18 ans ou plus et l’équipe devra être parrainée par une association étudiante d’e-sports, si l’école en a une.  Il y aura un maximum de 2 équipes par établissement scolaire.  Finalement, il faudra s’enregistrer en tant qu’équipe complète, les joueurs solos ne seront pas acceptés.

Le Championnat des Cyber Espoirs sera le point culminant d’une série de qualifications.  Deux jeux seront joués pour cette première année, dont Overwatch. Nous attendons la confirmation pour le second jeu.  

Deux autres programmes de la FQSÉ sont attachés au projet : une Tournée des Cyber Espoirs, qui a pour but de faire connaître le sport électronique au grand public, ainsi que le Programme d’aide aux associations étudiantes qui lui, a pour but de contribuer au développement du sport électronique aux CÉGEP et aux universités québécois.  

C’est avec ce genre de projet, que l’e-sports québécois deviendra plus sérieux au niveau international.  Il ne reste plus qu’à espérer que la communauté québécoise embarque dans le projet, mais qui n’aimerait pas une bourse d’étude donnée grâce aux jeux vidéo?

Pour plus d’information, on peut visiter le site officiel de la FQSÉ.