Le Northern Arena Experience (NAX) s’est déroulé les 16 et 17 décembre à Montréal. L’évènement s’est tenu au célèbre Cinéma Impérial,bâti en 1913 et restauré entre 2002 et 2004. Les tournois de Injustice 2 et de Call of Duty : World War 2 ont été joués  dans ce monument historique.

Northern Arena Injustice 2 Elite League

Cette portion, jouée en LAN, était la 2e partie de cette ligue. Le top 16, ayant accumulé le plus de points durant les matchs joués en ligne au cours du mois passé, a été réuni à Montréal. Les 16 joueurs étaient répartis en 2 groupes de 8 joueurs chacuns. Le top 2 de chaque groupe (par le winner et loser bracket) se qualifiait pour le top 4.

 

W1nter_warz jouant avec un clavier. Crédit: Dominic Emond-Bélanger

 

La journée de samedi a débuté avec le groupe B. C’est sans surprise et sans équivoque, que Gunshow domina tous ses adversaires avec son Firestorm, personnage populaire durant le tournoi. Il s’est qualifié via  le winner bracket pour le top 4. Ce dernier envoya HoneyBee, ayant comme surnom Flash God, dans le lower bracket. Le montréalais Jer se rendit jusqu’en demi-finale du loser bracket, mais perdit contre Shujinkydink. Flash God se repris et a battu Shujinkydink pour être le 2e joueur se qualifiant pour le top 4.

 

Le groupe A, de son côté, connaitra le passage brutal de Hayatei, autre Montréalais, dans le winner bracket. Il envoya Biohazard, classé 1er de la ligue, dans la finale du lower bracket. Stabs a connu un parcours phénoménal en éliminant Snowboard RX, Ram, SoundsLikePAUSE et Biohazard !  Sa ténacité et sa persévérance lui permettra donc d’être le dernier joueur à rejoindre le top 4.

Le top 4 se déroula le dimanche. HoneyBee tenta de jouer Doctor Fate contre le Robin de Hayatei, mais en vain. Hayatei 3-1 son adversaire. Gunshow contre Stabs fût un duel Firestorm contre Firestorm. Gunshow battu 3-0 Stabs. Le montréalais ne fît pas le poids contre Gunshow et se fît envoyer en finale du loser bracket 3-1. Le joueur de Flash élimina Stabs 3-0 et tenta de reprendre sa revanche contre Hayatei, mais sans succès encore une fois. Ce sera un deuxième affrontement entre Gunshow et Hayatei en finale. Le Firestorm de Gunshow enchaina les combos et mouvements pour gagner la finale 3-1. Lors de la remise du trophée, il a tenu à remercier l’organisateur pour l’évènement et la ligue pour l’opportunité de jouer contre des adversaires de tailles. La rivalité Montréal/Toronto a bien alimenté la salle et les spectateurs encourageant leurs joueurs locaux respectifs. Espérons une 2e saison !

 

Gunshow avec son trophé. Crédit: Dominic Emond-Bélanger

 

Lien Smash.gg pour le Northern Arena Injustice 2 Elite League

Autre photos (Crédit Dominic Emond-Bélanger)

Northern Arena Showdown

Mise en scène pour COD. Crédit: Dominic Emond-Bélanger

 

La portion Call of Duty : World War 2 a connu des problèmes techniques avec les consoles le samedi, retardant de plus d’une heure le début des séries. Par la suite, l’action a pu débuter avec toutes les rondes du winner bracket, qui fût jouer  sur la scène. Trois modes de jeux ont été utilisés:

 

 

  • Hardpoint : Ressemblant beaucoup à un roi de la montagne, succession de point à occuper et faisant monter le score de l’équipe lorsqu’un membre s’y trouve.

 

  • Capture the flag : Les équipes doivent capturer le drapeau de l’autre équipe autant de fois que possible. Le drapeau est transporté par un joueur et si celui-ci se fait tuer, le drapeau tombe sur le sol. Le drapeau doit être ramené à la base.

 

  • Search and destroy : Mode ressemblant beaucoup à une partie de Counter-Strike : Global Offensive où une équipe défend 2 points tandis que l’autre doit poser une bombe pour détruire l’un des deux points.

 

L’absence d’OpTic Gaming et de Team Kaliber ne laissa pourtant pas le tournois sans histoires intéressantes. Luminosity Gaming domina le winner bracket contre Next Threat, Team EnvyUs et eUnited respectivement : 3-1, 3-0 et 3-1. Luminosity s’assurai donc une place en finale. Parmi tous les affrontements du lower bracket, celui entre Next Threat et Ground Zero a connu un incident coûtant la survie de Ground Zero. Quelqu’un s’est connecté sur la PS4 de Christopher ‘’Parasite’’ Duarte, l’empêchant de contrôler son personnage durant la 5e partie décisive Ce type de situation est déjà arrivée dans plusieurs autres jeux joués sur PS4 lors de compétitions. C’est un aspect parfois difficile à prévenir, mais tout de même possible à surveiller.

L’affrontement que plusieurs spectateurs attendaient fébrilement était celui entre Faze Clan et Next Threat. Next Threat est la nouvelle équipe du célèbre joueur Douglas ‘’Censor’’ Taylor Martin, ancien joueur de Faze Clan et ayant pris sa retraite l’année passée par manque d’intérêt pour les dernier Call of Duty. Son équipe se défendait bien en Search and destroy, mais ce ne fût pas assez pour contrer la force brutale de Faze Clan et perdît 3-1. eUnited élimina Faze Clan 3-1 et s’invita en finale contre Luminosity, voulant cette fois les faire tomber. Le scénario se répèta et Luminosity gagna encore une fois encore eUnited, remportant ainsi le Northern Arena Showdown. L’’équipe remporte 5000 points pour le Call of Duty Wolrd League (CWL) et 15 000$.

Luminosity Gaming. Source: @XvG_Ecko sur Twitter

 

Lien Challonge pour le Northern Arena Showdown

Autre photos (Crédit Dominic Emond-Bélanger)

Conclusion

Excluant les problèmes techniques, Northern Arena a réussi, encore une fois, à offrir un évènement varier en terme de jeux et de contenus. 2018 s’annonce déjà prometteur avec un possible tournoi de Rainbow Six : Siege. La compagnie canadienne continue de s’améliorer et de promouvoir la scène canadienne, nord-américaine et internationale du sport électronique