Après The International 8 qui couronna OG comme équipe gagnante, il est temps de se préparer pour la saison 2018/2019 du circuit professionnel de Dota 2.

Système 2018/2019

La saison 2017/2018 du circuit a certainement amené plus de stabilité et de clarté dans son ensemble. Toutefois, comme tout système, il y avait des lacunes ainsi que des points négatifs. Voici plusieurs changements et ajustements en vigueur cette saison:

  • Il y aura 10 tournois ; 5 Minor et 5 Major,
  • Un Minor et un Major est regroupé en deux ; le gagnant d’un Minor va rejoindre le Major peu après.
  • Il n’y a plus d’invitation pour les évènements ; les équipes doivent se qualifier.
  • Les qualifications du Major  se feront en premier, ceux du Minor après.
  • Une équipe jouant dans un Major ne peut jouer dans un Minor.
  • Peu importe le podium dans un tournoi, toutes les équipes obtiendront des points.
  • Les équipes ne sont plus disqualifiées du classement pour un changement de joueur : une pénalité et une réduction de point va s’ensuivre.

Pour les autres détails, vous pouvez consulter le FAQ du DPC ainsi que l’article du blog de Dota 2 concernant le circuit 2018/2019. 

29 octobre au 4 novembre : DreamLeague Season 10

Source: DreamHack

Catégorie: Minor

Nombre d’équipes: 8

Prix total: 300 000 $ US

Organisateurs: DreamHack

Lieu: Monster Energy DreamHack Studios, Stockholm, Suède.

Nombre de points alloués pour le circuit professionnel: 500 points

La dixième saison du DreamLeague de Dota 2 va être l’occasion pour les équipes majoritairement “tier” 2 de pouvoir jouer sur la scène internationale. Le gagnant du tournoi va pouvoir rejoindre la Malaisie dans le cadre du Major. L’ajout du vétéran européen  Rasmus ‘’Chessie’’ Blomdin aura finalement permis à l’équipe The Final Tribe de se qualifier. De nouvelles formations telles que Royal Never Give Up (RNG), Complexity et Navi auront l’occasion de tester leur composition sur le terrain. Team Liquid, ayant fini en quatrième place lors du TI8, se qualifia pour ce tournoi, après avoir perdu contre Lihtium lors de la qualification du Major. Parmi toutes les équipes, Roons est celle ayant le moins d’expérience. La composition canado-américaine pourrait quand même causer quelques grabuges contre des formations déjà établies.

Équipes participantes:

Équipe Région de qualification Composition (position 1 à 5)
Complexity Amérique du Nord Skem, Limp, Sneyking, Zfreek et EternalEnvy
Roons Amérique du Nord BananaSlamJama, iAhinilateMonkeysforever, Boris et Jubei
Infamous Amérique du Sud Timado, Papita, Wisper, Matthew et Mooz
The Final Tribe Europe Frost, Chessie, jonassomfan, Handsken et Era
Team Liquid Europe Matumbaman, Miracle, Mind_Control, GH et Kuroky
Natus Vincere CIS Cryztallize, Magical, Blizzy, Chuvash et Sonneiko
RNG Chine Monet, Setsu, Srf, 343 et Ah fu
Tigers Sud-est de l’Asie Ahjit, InYourDream, Moonmeander, Xepher et 1437

Site internet

Diffusion Twitch

9 au 18 novembre: The Kuala Lumpur Major

Source: PGL

Catégorie: Major

Nombre d’équipes: 16

Prix total: 1 million $ US

Organisateurs: PGL, eGG Network et ImbaTV.

Lieu: Axiata Arena, Kuala Lumpur, Malaisie.

Nombre de points alloués pour le circuit professionnel: 15 000 points

La Malaisie va accueillir le tout premier Major du circuit, au mois de novembre prochain. La brochette d’équipe promet un évènement haut en surprise. Alliance est de retour en se qualifiant comme deuxième équipe d’Europe. J.Storm (anciennement March Out Of Army) triompha de Complexity lors des qualifications et s’empara de la dernière place d’Amérique du Nord. Des nouvelles équipes telles que Ferzee, Team Aster ainsi que Pain X ont réussi  à sécuriser leur billet pour l’évènement. Plusieurs équipes déjà établies comme Secret, Vici Gaming, EG et PSG.LGD ont aussi assuré leur participation. Virtus.Pro tentera de gagner cet évènement après un TI8 éphémère. L’organisation eSport Ninjas in Pyjamas (NiP) retourne dans la scène de Dota 2 en commanditant la nouvelle équipe de PPD, qui se qualifia dans la région d’Europe. Le sud-est de l’Asie voit leurs deux équipes phares, Fnatic et TNC, retourner sous les projecteurs après des changements drastiques. L’équipe brésilienne Pain Gaming tentera de trouver une certaine rédemption après ne pas s’être qualifiée pour l’évènement principal lors du TI8. Forward Gaming (anciennement VGJ.Storm) garde la forme. L’ajout de Universe, remplaçant Sneyking, n’a pas fait perdre leur cadence. L’équipe ayant gagné le Minor devra être bien préparée pour affronter ces équipes. À suivre !

Équipes participantes:

Équipe Région de qualification Composition (position 1 à 5 )
Team Secret Europe Nisha, MidOne, Zai, Yapzor et Puppey
NiP Europe Ace, Fata, 33, Saksa et PPD
Alliance Europe Qojqva, Micke, Boxi, Insania et Taiga 
Virtus.Pro CIS Ramzes,No[o]ne, Pasha, Rodjer et Solo
Ferzee CIS Daxak, Afroninje, AfterLife, KingR et Vanskor
PSG.LGD Chine Ame, Somnus, Chalice, Fy et xNova
Vici Gaming Chine Paparazi, Ori, Yang, Fade et Dy 
Team Aster Chine Sylar, Dstones, Xxs, Boboka et Fenrir 
Fnatic Sud-est de l’Asie MP, Abed, Iceiceice, DJ et Jabz
TNC Predator Sud-est de l’Asie Gabbi, Armel, Kuku, Tims et Ninjaboogie
Evil Geniuses Amérique du Nord Arteezy, Sumail, S4, Crit et Fly
Forward Gaming Amérique du Nord Resolution, Yawar, Universe, MSS et SVG.
J.Storm Amérique du Nord Moo, Bryle, Forev, Milan et March
Pain Gaming Amérique du Sud hFn, w33, Tavo, Kingrd et Misery 
Pain X Amérique du Sud Ritsu, CCNC, 4dr, FrancisLee et Liposa 
Gagnant du DreamLeague Season 10

Site internet