Les phases de groupe sont terminées et les finalistes s’affronteront bientôt pour les honneurs et pour le premier prix de 50,000$.

Les phases de groupe du Northern Arena Montréal

C’est ce jeudi qu’ont débutées les hostilités dans le cadre de Northern Arena Montréal, tournoi qui culminera ce dimanche en direct du Centre Bell. Nous étions évidemment sur place : voici donc le résumé des deux premières journées d’activités du tournoi de Counter Strike : Global Offensive !

Groupe A

L’issue du groupe A est légèrement différente de celle à laquelle on pouvait s’attendre. Effectivement, le match initial entre Team Liquid et Heroic était attendu, et le gagnant était difficile à prédire, mais au lieu du match serré à l’avantage de Liquid que j’attendais, nous avons plutôt vu Heroic l’emporter assez facilement par 16-7 sur Cobblestone.

Team Liquid devait donc jouer un match éliminatoire contre compLexity qui fut des plus expéditifs (16-5, 16-3). Dommage : Après avoir montré de belles choses contre G2 dans leur premier match de groupe (une défaite de 16-11), les joueurs de compLexity ne purent répéter l’expérience et furent éliminés du tournoi quelques heures seulement après y être entrés.

G2 étant vue comme l’une des équipes favorites du tournoi par plusieurs observateurs de la scène, nous étions en droit de nous attendre à voir cette équipe sortir gagnante du groupe A. Or, Heroic avait d’autres plans. Dans ce qui fut certainement l’un des matchs les plus enlevants du tournoi jusqu’à maintenant, Michael « Friis » Jørgensen a pris les choses en main et a réussi à transporter son équipe vers une victoire in extremis de 16-14 sur G2, forçant ainsi un match décisif entre Team Liquid et G2 Esports pour la deuxième place du groupe. Fait important à noter, dans la victoire, Friis fut le seul des 5 joueurs d’Heroic à rendre un ratio «Kill/Death» supérieur à 1. Il a présenté du jeu individuel très impressionnant, incluant une victoire 1v3 au «pistol round» de la deuxième demie pour permettre à son équipe de conserver l’avance acquise au cours de la première demie : Le jeu du match, sans contredit.

Ceci étant dit, la performance d’Heroic me laisse perplexe. Friis est un excellent joueur, et il est bien entouré – ça ne fait aucun doute. L’équipe est définitivement sur une pente ascendante. Toutefois, je ne peux m’empêcher de penser que les autres joueurs d’Heroic vont devoir se présenter à la plaque et mettre un peu plus de frags au tableau. Ils ont gagné, mais pratiquement aucune statistique n’est de leur côté, une fois la poussière retombée. À titre d’exemple, je ne sais pas jusqu’où on peut espérer se rendre dans un tournoi majeur lorsque l’adversaire prend le premier frag dans près de 2 rounds sur 3. Présentement, c’est Friis qui prépare le déjeuner, fait le café et s’occupe de la vaisselle pendant le service. Espérons que les ajustements requis seront faits à temps pour la demi-finale.

Le dernier match décisif entre G2 et Team Liquid fut également très divertissant : victoire de G2 sur Train (16-13) après avoir laissé filer la première demie par 8-7, suivi d’une victoire de Liquid sur Cache (16-11). Malheureusement, le match ultime fut décevant, et c’est avec une amère défaite sur Nuke (16-5) que Team Liquid tira sa révérence.

Heroic et G2 Esports terminent donc respectivement 1ers et 2èmes du groupe A et seront des demi-finales.

Groupe B

En contraste avec le Groupe A, voici un groupe B que certains ont qualifiés de « groupe à sens-unique ». Il était effectivement difficile d’imaginer CLG sortir de ce groupe, considérant les forces en présence. Team EnVyUs, grands favoris du groupe, se sont montrés dominants, disposant de CLG  par 16-3 et de OpTic Gaming par 16-8 dans le match pour la première place.

EnVyUs
“Un match très calme, serein, assez simple. Ils n’ont pas réussi à développer beaucoup de jeu. On n’a pas vraiment été mis en difficulté dans le match.”  – Nathan “NBK-” Schmitt, après le match initial d’EnVyUs contre CLG.

Ironiquement, le moment le plus intéressant de ce groupe est venu du match sans lendemain opposant CLG à NRG. C’est le seul match de la phase de groupe qui nous a amené en prolongation, NRG l’emportant sur Overpass par 19-15. Malheureusement, le tournoi de CLG se conclut de manière abrupte avec une défaite de 16-4 sur Dust2.

Dans ces groupes de format GSL, les matchs les plus enlevants sont généralement les matchs décisifs pour la dernière place de qualification. Suite à leur victoire contre CLG, les joueurs de NRG eSports durent se mesurer à la puissante OpTic Gaming. OpTic, forte de l’ajout de l’américain Tarik « Tarik » Celik dans leur alignement il y a quelques mois, disposèrent promptement d’NRG par 2-0, soit 16-9 sur Dust2 puis 16-5 sur Cobblestone. Dans l’ensemble, les joueurs d’NRG n’ont pas montré le jeu le plus propre et, malgré plusieurs actions individuelles impressionnantes, leur défaite était télégraphiée dès la première demie de Dust2 où ils se sont inclinés 13-2. OpTic n’a jamais laissé le momentum revenir aux mains d’NRG.

La logique est donc respectée pour ce qui est du groupe B. EnVyUs et OpTic passent en demi-finales.

Les commentaires des joueurs

L’équipe de jeux.ca a eu la chance de rencontrer rapidement les équipes compLexity et EnVyUs dès leur entrée dans le tournoi. Sans prendre en compte les niveaux de confiance plutôt différents par rapport à leurs prochains matchs, les joueurs à qui nous avons pu parler se sont révélés satisfaits du travail de l’organisation dans l’ensemble. Nous avons pu voir de nos propres yeux l’environnement dans lequel les équipes ont évolué cette semaine et je dois avouer que je n’avais jamais vu d’organisation aussi élaborée pour accommoder des joueurs pendant un tournoi. Chapeau aux gens de Northern Arena.

“[...] Oui, c’est un peu frustrant que le tournoi soit étalé sur quatre jours et qu’on soit en danger d’élimination dès la première journée.” -Matt “Warden” Dickens, coach de compLexity, après leur premier match contre G2 Esports
“[…] Oui, c’est un peu frustrant que le tournoi soit étalé sur quatre jours et qu’on soit en danger d’élimination dès la première journée.”
Matt “Warden” Dickens, coach de compLexity, après leur premier match contre G2 Esports

Nous avons eu la chance pouvoir nous entretenir rapidement avec le coach de compLexity Matt « Warden » Dickens tout juste après leur premier match. Plutôt que d’opter pour des questions spécifiques à leur match contre G2, nous avons choisi d’utiliser la présence de ce membre expérimenté de la scène pour répondre à une question qui nous travaillait depuis l’annonce du format. 8 équipes, 4 jours : N’est-ce pas un peu long? Dans sa sagesse, Warden nous a bien indiqué que sa réponse ne constituait pas une critique directe à l’endroit de l’organisation mais bien une analyse basée sur son expérience : Effectivement, le format s’avère être plutôt long. C’est une formule qui est généralement appréciée par les participants, mais dans le cas de NA Montréal, les premières éliminations ont lieu dès le premier jour. Warden aurait aimé que son équipe puisse profiter d’un peu de repos avant d’avoir à jouer un match décisif, surtout avec la grande quantité de ligues et qualifications de tournois en cours en ce début de Novembre. On connaît la suite pour compLexity, éliminés en 2 matchs, après une semaine brutale en ligue ECS (0-6).

Notre directeur, Guillaume Larivière, s’est quant à lui entretenu avec les joueurs d’EnVyUS après leur victoire initiale et c’était impossible de ne pas remarquer la confiance vive avec laquelle les joueurs parlaient du match. Les attentes envers eux sont visiblement proportionnelles à la confiance qu’ils dégagent et il y a fort à parier qu’EnVyUs vendra cher sa peau lors de la demi-finale.

Bref, nos discussions avec les deux équipes furent très intéressantes et, jusqu’à un certain point, vont peut-être mériter un article en soi suite au tournoi. Pour l’instant, nous continuons notre couverture et nous vous invitons à regarder les demi-finales qui ont lieu aujourd’hui même, samedi le 12 novembre :

Team EnVyUs vs G2 Esports [12h00, heure de l’Est]

Heroic vs OpTic Gaming [15h00, heure de l’Est]

Le tout sera présenté sur la chaîne Twitch de Northern Arena (en anglais).

De plus, je vous invite personnellement à rejoindre la couverture francophone de la grande finale au Centre Bell ce dimanche puisque j’aurai la chance de faire partie de l’équipe d’analyse en compagnie d’Alban Quénoi, Stéphanie « missharvey » Harvey, Étienne « Gentleman » Veilleux et Jean-François « Nuddle » Caron. Les équipes s’affronteront pour mettre la main sur le premier prix de 50,000$, c’est donc un rendez-vous à ne pas manquer !

MISE À JOUR (2016-11-12, 20h33)

Les demi-finales sont maintenant derrière nous et les deux finalistes sont connus !

G2 Esports gagne 2 – 0  contre Team EnVyUs

OpTic Gaming 2 – 1  contre Heroic