Dans le cadre du DreamHack Montréal 2017, Jeux.ca a eu l’opportunité d’interviewer deux joueurs professionnels de jeux de combats. Justin ‘’JWong’’ Wong et Ryan ‘’FChamp’’ Ramirez ont partagé leurs impressions sur l’état de Street Fighter 5, la scène compétitive des jeux de combats et de son avenir.

Mise en scène

La zone de Street Fighter V au DreamHack voulait recréer le fameux tableau Flamenco Tavern de Street Fighter II.  Étant lié au mystérieux personnage de Vega, Le bas niveau consistuait le main stage pour la diffusion sur Twitch.  L’étage supérieur, surélevé de quelques marches constituait la zone BudLight était jonché de plusieurs stations de consoles équipées de fightsticks.    Le bas niveau de luminosité de l’éclairage, plancher de bois, tonneaux décoratifs et lustres nous déportait littéralement dans une ambiance d’influence espagnol d’antan.  Décor et mise en scène réussis pour Labatt !

Scène du tournoi de Street Fighter présentée par Bud Light. Crédit photo : Voltaic

Capcom Pro Cup : se renouveler dans son ensemble

Le Capcom Pro Cup (CPP) est l’aboutissement du Capcom Pro Tour qui se déroule durant toute l’année. NuckleDu, gagnant de  l’édition 2016, a connu beaucoup de difficulté par la suite. Je leur ai donc demandé qui serait le prochain joueur qui  pourrait facilement remporter le CPP en décembre prochain. Les deux m’ont répondu, avec conviction, Punk, actuellement classé #1 au classement mondial, toutes régions confondues. FChamp a mis l’emphase sur la capacité de Punk à bien analyser et à être très alerte des petits détails, ce qui le rend exceptionnel selon lui. Jwong a aussi mentionné le joueur japonais Nemo, classé 50e globalement. Même si ce dernier est encore très loin dans le classement, ses récentes performances positives donnent des frousses aux joueurs. Le top 13 sera directement invité au CPP (incluant NuckleDu, peu importe sa position) et d’autres auront la possibilité de les rejoindre lors de  qualifications de la dernière chance. Le CPP se produira au PlayStation Experience, au Anaheim Convention Center les 9 et 10 décembre prochains.

Je crois que les nouveaux personnages ne sont pas tant une mauvaise chose. Quand tu joues contre un Ryu, tu sais déjà comment il est. Par contre, un nouveau comme Abigail, tu es complètement perdu et incertain concernant ta stratégie. – Jwong

Le reproche qui revient le plus souvent de la part des joueur concernant le jeu est le manque de personnages classiques encore absent de SFV.La franchise doit inclure des nouveaux personnages et faire revenir  de plus  anciens pour faire plaisir aux nostalgiques. La première vague de personnages ajoutée concernait seulement les anciens des autres itérations (Juri et Ibuki par exemple). Cette saison se concentre sur les nouveaux, incluant Kolin et Menat. ‘’Je crois que les nouveaux personnages ne sont pas si mal. Quand tu joues contre un Ryu, tu sais déjà comment il est. Par contre, jouer contre un nouveau personnage comme Abigail, tu es complètement perdu et incertain’’ m’a mentionné Jwong.  En ce moment, il reste un personnage à sortir pour cette 2e saison. Cela sera donc intéressant de voir quel sera le style de jeu proposé par ce dernier.

Sport électronique et FGC, complètement différent ?

Depuis quelques années, la FGC (Fighting Game Community) est mise de l’avant par différents médiums. En mars dernier, le tournoi télévisé ELEAGUE a fait une édition pour SFV, regroupant plusieurs joueurs connus et d’autres peu connus de l’époque. L’équipe derrière ce concept a mis bien en évidence ce que les spectateurs et joueurs aimaient : les rivalités (K-Brad et Wolfkrone, étant la plus enflammée) , des moments comiques et l’expérience en direct avec un public. La dernière édition du EVO a diffusé les top 8 de SFV et Smash 4 sur Disney XD et ESPN, élargissant ainsi son bassin de public potentiel. Cela a certainement réussi en partie, puisque FChamp s’est fait reconnaître dans des restaurants locaux dans le nord de la Californie.  Jwong rappelle qu’on est tous méfiants au départ quand quelqu’un veut s’incruster dans une communauté. De son côté, FChamp croit fermement que le eSport et FGC peuvent cohabiter ‘’Street Fighter est maintenant assez influent pour être considéré un eSport’’.

Crédit : Maryse Landreville

Les organisations émergentes comme Immortals observent aussi la FGC. Le contrat de Jwong avec EG a expiré en début d’année. Ce dernier voulait faire cavalier seul et chercher de nouvelles opportunités. Pendant ses vacances, il avait été contacté par Jace Hall, cofondateur de Echo Fox. Rapidement, Justin et plusieurs autres joueurs, tels que Momochi, SonicFox et MKLeo, ont été pris en charge par cette organisation. Il affirme qu’il aime particulièrement comment l’organisation prend soin de ses joueurs et les réunit dans certains évènements comme le FoxCon, dans certaines fêtes réunissant tous les acteurs de l’équipe et commanditaires. Lui et les autres sont payés et accommodés pour leurs voyages, hôtels et autres dépenses reliés au voyagements pour leur profession. Ceci permet aux joueurs de se pratiquer sans se soucier des coûts monétaires contrairement à Nemo qui lui, doit avoir un travail pour payer ses frais. La compagnie RedBull, derrière le RedBull Kumite de Paris,  avait couvert les coûts de voyagements et d’hôtels des participants. Ceci aide donc autant la scène que l’industrie à donner des opportunités aux joueurs d’aujourd’hui et de demain.

L’avenir ne peut être que positif

Tout ceci ne peut pas s’empirer, mais au contraire s’améliorer. Le choix, en terme de jeux, est présent pour tout le monde –FChamp

L’année 2017 a connu une explosion de nouveaux jeux de combats tels que Tekken 7, Injustice 2 et Guilty Gear XRD Revelator 2. Les nouveaux jeux comme  Marvel vs Capcom : Infinite et Dragon Ball FighterZ amèneront autant d’anciens que de nouveaux joueurs. ‘’Tout ceci ne peut pas s’empirer, mais au contraire s’améliorer. Le choix en termes de jeux est présent pour tout le monde’’ avait révélé FChamp avec une confiance difficile à briser.

La FGC est définitivement en voit de progression après des moments clés comme le EVO et l’intérêt du public  est de plus en plus élevé. Il reste du chemin à faire pour l’acceptation sociale. Au bout du compte, la FGC est une grande famille aimant les jeux de combats, un punch et kick à la fois.

Compte twitter de Jwong

Compte twitter de FChamp

Photos

Crédit : Maryse Landreville
Crédit : Maryse Landreville

À voir aussi