eSport League of Legends : Vitality et SK en Top & Flop pour Fnatic

Team Vitality bat Fnactic à l’issue d’un match de tous les rebondissements pour la clôture de la première semaine du LEC Sping Slipt 2023 ! Seulement trois journées après le début de l’évènement, on commence à voir des têtes d’affiche se démarquer pour le plus grand bien du spectacle.

🎮 Jeu League of Legends
🗺️ Compétition LEC Spring Split 2023
📍 Sujet Resumé des matchs de la première semaine de League of Legends du LEC
📅 Durée du tournois Du 11 au 27 mars

À l’issue de la première semaine du segment printemps LEC, la compétition eSport EMEA de League of Legends a pris fin. Occasion pour Upset, nouveau membre de l’équipe de la Team Vitality d’affronter la Fnatic, son ancienne écurie. Match au sommet, des équipes motivées et des rebondissements à couper le souffle ont laissé place à l’amertume d’une défaite cuisante pour la Fnatic.

SK Gaming et Vitality sortent les grands gagnants de ce championnat alors que l’équipe Fnatic voit rouge. Descente aux enfers ou énième faux pas, l’état de forme de l’équipe League of Legends inquiète, malgré des adversaires nettement au-dessus.

Fnatic, la désillusion continue

Selon les observateurs, Fnatic pouvait profiter de ce nouveau segment pour remonter la pente après la déroute du précédent. Visiblement, la Fnatic n’a pas su prendre la pleine mesure de ce rendez-vous ô combien important et s’est ratée dès son entame de compétition.

Malgré son expérience couronnée de 7 titres de champion d’Europe, l’ancienne écurie de Upset n’a pas pu faire mieux que trois défaites en autant de matchs. Une série de défaites qui surprend les auditeurs et les médias. Cependant, un constat frappe aux yeux quand en regardant le déroulement des matchs de la Fnatic ; aucune amélioration ni signe de progrès dans l’évolution de l’équipe sur ce début de segment.

L’équipe a tout de même ramené dans ses rangs Oscarinin, le rookie très prometteur. Cela n’a malheureusement pas suffi pour faire le poids face à Excel. D’ailleurs, Fnatic occupe aujourd’hui la dernière place du classement à égalité de points marqués avec l’équipe Heretics.

Team Vitality, portée par Upset et un très grand Bo

Retour à la compétition pour l’ancien prince de l’équipe de Fnatic, Elias Lipp dit Upset n’a vraisemblablement rien perdu de ses qualités. Celui que tout le monde voulait s’arracher, a fait ses débuts dans ce championnat avec sa nouvelle équipe et il ne sait pas fait prié pour montrer ce dont il est capable.

Le prodige allemand a pu démontrer l’étendue de sa superbe dans ce LEC en amenant avec lui la Team Vitality. Une excellente semaine pour cette équipe qui occupe actuellement la première place du segment printemps du LEC après un 3-0 contre MAD Lions, Excel et Fnatic. L’équipe française a notamment pu profiter des nouvelles options stratégiques avec la botlane que leur offrait la présence de Upset pour cet évènement.

Yang-Bo Zhou a certainement été l’élément clé de la victoire de son équipe. Il nous a offert une performance de haut rang et digne de son immense potentiel sur l’ensemble des matchs. « Bo » permet à l’équipe des Abeilles d’entrevoir une victoire contre G2 pour le titre. Cependant, il est recommandé d’éviter tout enthousiasme précipité lorsqu’on connaît leur histoire avec les compétitions sur League of Legends.

SK Gaming, au sommet

SK débute idéalement ce segment printemps du LEC 2023. À l’issue de premières rencontres, l’équipe est une impressionnante série de 3 matchs pour 3 victoires. Ce qui lui permet de trôner sur le classement à égalité de points avec Vitality qui sont tous deux à 3-0.

Calendrier favorable ou dynamique confirmé, les observateurs ont des avis différents, mais les faits sont bien là. SK a pu se défaire facilement Fnatic et BDS, les équipes les moins bien classées en termes de victoires.

Cependant, SK Gaming a montré toute la ressource qu’elle avait dans un match au sommet contre Astralis. Les deux équipes aux parcours jusque-là respectables, on put se départager après 24 longues minutes qui pouvaient sembler interminables pour Astralis. En effet, SK et le néerlandais Mark « Markoon » van Woense se sont baladés 13-0 face l’équipe de jour.

Amenée par son génie néerlandais, SK Gaming peut désormais se permettre de rêver des premières places à l’issue de ce LEC Sping Split 2023. Une bonne nouvelle, car l’équipe comptait bien se trouver dans les 4 premiers.