Critique – OlliOlli World

Antoine Clerc-Renaud - 3 Fév. 2022 9h25

OlliOlli World nous présente son univers chatoyant

Après avoir sorti OlliOlli puis OlliOlli 2 respectivement en 2014 et 2015 d’abord sur PS Vita puis sur de nombreuses plateformes par la suite, Roll7 revient avec OlliOlli World, un jeu de skate, toujours, mais qui prend place dans le monde très coloré de Radlandia.

On y incarne un skater que l’on personnalise à l’envi, des chaussettes aux lunettes de soleil en passant par le couvre chef et les hoodies. Dès cette première phase on est accueilli par une bande-son lo-fi qui colle bien à l’ambiance et au genre.

Vient ensuite le moment de commencer notre périple. On est accueilli par une équipe hétéroclite qui rappellera des souvenirs à quiconque a baigné dans cette culture, surtout au début des années 2000. On débute par des séquences de didacticiel bienvenues qui nous permettent de nous familiariser avec les commandes.

Oubliez les manipulations complexes et réalistes de skate. OlliOlli World est avant tout un jeu très typé arcade et approchable par n’importe qui. Les figures simples comme le kickflip, le heelflip ou le ollie s’exécutent en pointant le joystick gauche dans une direction donnée. Les rotations avec le stick permettent de faire des figures plus avancées comme le 360 Flip, le lazer flip ou le hardflip. Les grabs, quant à eux, s’effectuent avec le stick droit en suivant le même principe que pour les flips.

Des défis facétieux

Là où skate joue la carte de la simulation, OlliOlli World se lance à corps perdu dans l’arcade. L’idée ici, un peu à la manière de Tony Hawk’s Pro Skater, est d’atteindre la fin du niveau mais aussi de réaliser des combos farfelus et d’enchainer les figures tout en relevant des défis secondaires tout aussi complexes.

On est donc plus proche du jeu de rythme à la manière de Bit.Trip Runner que du jeu de skate traditionnel. Je dirai même que le skate n’est qu’un prétexte. On pourrait largement le remplacer par du roller et l’effet serait le même.

Mais préparez-vous car les défis, s’ils paraissent simples au début, deviennent de plus en plus durs et exigeants. Heureusement on peut compter sur la présence de checkpoints pour éviter de recommencer le niveau du début. D’ailleurs, une simple pression sur le bouton approprié permet de recommencer immédiatement le niveau (soit du début soit à partir du dernier checkpoint) sans aucun temps de chargement, à nouveau comme dans Bit.Trip Runner.

Toujours est-il que c’est fun avec une bonne musique même si je m’attendais à quelque chose de plus technique et réaliste. Nul doute que OlliOlli World trouvera son public, les développeurs étant honnêtes dans leur démarche. Mais je n’en fais pas partie et je vais sagement patienter et espérer que le jeu de full circle sorte très bientôt.

OlliOlli World sera disponible le 8 février sur PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox One, Xbox Series X et Series S, Nintendo Switch, et PC.

Verdict

Les plus

  • Magnifique
  • Une équipe hétéroclite
  • Fun
  • Une bonne bande son

Les moins

  • Rapidement difficile
  • Peu réaliste
  • N’importe quelle autre activité pourrait se substituer au skate

Note finale

6 / 10