Critique – Gunborg Dark Matters

Antoine Clerc-Renaud - 24 Fév. 2022 18h26

Gunborg Dark Matters teste votre patience

Développé par le studio indépendant suédois (qui n’est en fait qu’une personne, Rickard Paulsson) et édité par Red Art Games, Gunborg Dark Matters est un jeu d’action plateforme en 2D qui n’est pas sans rappeler Super Meat Boy pour la frénésie de ses parcours.

Les meilleurs casinos en ligne du moment

Play Ojo

Bonus

0 $CA+ 80 Tours gratuits

BetCoCo Casino

Bonus

1 000 $CA+ 100 Tours gratuits

Firevegas Casino

Bonus

2 000 $CA+ 150 Tours gratuits

Leovegas Casino

Bonus

1 000 $CA+ 100 Tours gratuits

LeonBet Casino

Bonus

5 500 $CA+ 100 Tours gratuits

Greatwin Casino

Bonus

750 $CA+ 200 Tours gratuits

Wildz

Bonus

1 000 $CA+ 200 Tours gratuits

IZZI Casino

Bonus

1 200 $CA+ 500 Tours gratuits

Fresh Casino

Bonus

1 500 $CA+ 500 Tours gratuits

Spinz Casino

Bonus

300 $CA+ 100 Tours gratuits

En effet, chaque niveau est une intense course en avant jonchée d’obstacle et d’ennemis à découper avec notre épée ou avec les armes arrachés à leurs cadavres. Parmi son arsenal, notre héroïne possède aussi un bouclier d’énergie qui n’est pas éternel et renvoie les projectiles ennemis. Il faudra donc veiller à l’activer au bon moment.

Mais c’est difficile, voire très difficile si l’on n’est pas habitué, même en mode facile. En effet, une fois passé le premier monde, la courbe de difficulté augmente drastiquement. Et comme on a quatre points de vie en tout et pour tout, c’est très vite compliqué pour les joueurs comme moi.

J’aurai apprécié des options d’accessibilité/approchabilité comme dans Grapple Dog ou Infernax. Car malheureusement, dans le cas de Gunborg Dark Matters, je risque de me lasser très vite pour éviter de devenir frustrer, de jurer dans tous les sens et de pourrir le week end pour ma femme.

Une réalisation efficace

Comme le souligne le synopsis, Gunborg Dark Matters est un jeu à la bande-sonore synthwave tout droit venue des années 80. Et c’est vrai, et c’est particulièrement réussi. Les différentes pistes sont suffisamment entraînantes pour nous motiver à continuer malgré la difficulté. Je trouve que la bande-son a parfois des airs de MOON, le compositeur de la trame sonore d’Hotline Miami.

Quant aux graphismes, je suis un peu plus mitigé. Si on est clairement au dessus de Labyrinth Legend en termes de qualité et de finition, il y a tout de même un content amateur. Je remarque ça notamment avec le polissage du tout qui me va hérisse le poil. Cela étant dit c’est très loin d’être affreux et aucun des effets n’empêche la lisibilité de l’action.

Quoi qu’il en soit, Gunborg Dark Matters, disponible le 4 mars sur PS4, PS5 (version testée), Xbox One, Nintendo Switch et PC via Steam, saura vous engager si vous n’avez pas froid aux yeux.

L’éditeur Red Art Games propose aussi des versions collectors très limitées.

Verdict

Les plus

  • Très réussi techniquement
  • Un gameplay nerveux et intense
  • Le respawn instantané
  • L’excellente bande-son

Les moins

  • Très difficile
  • Pas d’options d’accessibilité à part un mode facile

Note finale 7 / 10